in

Ferdinand Ngoh Ngoh et Ketcha Courtès accusés de financer la campagne d’Emmanuel Macron en France

Selon des informations partagées dans les réseaux sociaux et certains sites d’informations, les deux membres du gouvernement auraient profité du passage de Ségolène Royal au pays pour acheminer leurs contributions dans la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron.

Ngoh Ngoh et Ketcha Courtès (c) Droits réservés

Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général à la présidence de la République et Celestine Ketcha ministre de l’Habitat et du Développement urbain, sont soupçonnés d’avoir envoyé une forte somme d’argent au président Français Emmanuel Macron, à l’effet de financer sa campagne.

Toutefois, les auteurs de cette information ne donnent le chiffre montant de cette enveloppe, mais, ils affirment que « cet argent aurait transité par Ségolène Royal en visite au Cameroun la semaine dernière, et servira à financer la campagne du président sortant français candidat à sa propre succession », peut-on lire dans les différentes pages et sites d’informations.

Rappelons que la première émission télévisée réunissant en prime time et en direct les principaux candidats à l’élection présidentielle de 2022, huit des douze prétendants à l’Élysée, dont Emmanuel Macron, s’est tenue lundi dernier. Les protagonistes ont tour à tour répondu aux questions de TF1.

Une sorte de grand oral intitulé «La France face à la guerre», principalement consacré au conflit russo-ukrainien et à ses répercussions sur le quotidien du pays, notamment en matière de pouvoir d’achat. L’occasion, aussi, pour l’ensemble des adversaires du président sortant, de fustiger son bilan pour mieux vanter ce faisant leur projet.

{module Sur le même sujet}

What do you think?

15 Points
Upvote Downvote

Written by Lebledparle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Calcul 4 + 4 =

GIPHY App Key not set. Please check settings

La diaspora investit de plus en plus dans le secteur de l’immobilier au Cameroun

Comment obtenir un titre foncier au Cameroun ?