in , ,

Éliminatoires du Mondial 2026 : Le programme très serré des Lions Indomptables

Un à la maison, l’autre à l’extérieur, ce sont deux rendez-vous importants qui attendent les Lions Indomptables du Cameroun au mois de juin, qui avance à grands pas, souligne le desk Sport de Lebledparle.com.

Lions Indomptables Moscou
Lions indomptables à l'échauffement-DR

Un à la maison, l’autre à l’extérieur, ce sont deux rendez-vous importants qui attendent les Lions Indomptables du Cameroun au mois de juin, qui avance à grands pas, souligne le desk Sport de Lebledparle.com.

Dès le 8 juin en effet, Marc Brys et ses poulains devront faire face au Cap Vert dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Trois jours plus tard, notamment le 11 juin, Vincent Aboubakar et ses coéquipiers vont s’envoler pour l’Angola. Là-bas, les Antilopes noires attendent de pied ferme les Lions Indomptables. C’est dans le cadre d’une rencontre comptant pour la 4e journée.

Deux rencontres importantes pour la prochaine coupe du monde, dans laquelle le Cameroun laver son visage encore crassé par les éclaboussures de l’aventure qatari en 2022.

Pour approfondir :   Mercato : Une offre surréaliste de Liverpool pour Kylian Mbappé

Guerres et guéguerres

Face au contexte ambiant, la crainte est visible sur le visage de nombreux supporters. La guerre de courriers oppose depuis le début du mois d’avril, le MINSEP et la Fécafoot. Des guéguerres pour le contrôle du staff technique des Lions Indomptables.

A moins d’un moins du premier match, le sélectionneur Marc Brys travaille dans un environnement instable. Seul, au milieu de deux staffs nommés séparément par le Ministère des Sports et par la Fécafoot. Jusqu’ici, la bataille entre « prescription et hautes instructions » reste rude. Et de nombreux supports des Lions Indomptables restent dans la crainte.

Pour approfondir :   Finances publiques : Louis Paul Motaze maintient le projet sur la réforme des comptes d’affectation spéciale

Pourtant, les requins bleus sont déterminés à faire mordre la poussière aux Lions Indomptables à domicile. Éliminés en quarts de finale de la CAN 2023, ils ont montré une belle copie en terre ivoirienne. Le technicien Belge, Marc Brys, a une grosse carte à jouer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cyberphoto

Cybercriminalité : Un Camerounais arrêté en Zambie 

1715756373737

Cameroun – Hymne national : Les visages de la voix, l’histoire du chant national !