in , ,

Crise Minsep – Fécafoot : Vincent Aboubakar a-t-il tranché ?

Depuis sa récente sortie hier, en conférence de presse d’avant-match en Angola, une communication attribuée au Capitaine des Lions Indomptables du Cameroun laisse croire qu’il s’est prononcé sur la crise entre le Ministère des Sports et la Fédération camerounaise de football qui secoue le pays depuis plusieurs semaines. Dans un conflit juridico-sportif, les deux institutions se déchirent sujet des textes et des procédures relatives à la gestion des Lions Indomptables.

Luanda le 10 juin 2024 - Vincent Aboubakar s'exprime au sujet du conflit Minsep-Fécafoot - Photomontage By OLBIF - Archives Lebledparle.com
Luanda le 10 juin 2024 - Vincent Aboubakar s'exprime au sujet du conflit Minsep-Fécafoot - Photomontage By OLBIF - Archives Lebledparle.com

Vincent Aboubakar et ses coéquipiers affrontent ce mardi, les Palanca Negras d’Angola sur leurs propres installations, dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026. Face aux hommes et femmes de médias hier, en conférence de presse d’avant-match, le Capitaine des Lions Indomptables du Cameroun s’est exprimé entre autres, sur l’état d’esprit du groupe et l’atmosphère dans la tanière.

Mais depuis cette sortie, Lebledparle.com a pu remarquer la circulation également attribuée à Vincent Aboubakar et dans laquelle le Capitaine se prononce sur la crise entre la crise entre le Minsep et la Fécafoot.

Dans cette communication, l’auteur présumé ne prend l’un ou l’autre camp, mais fustige plutôt l’environnement autour de l’affaire.

« Que les gens arrêtent de manipuler l’opinion entre le Minsep et la Fécafoot. Chaque côté est en train de jouer son rôle », peut-on lire.

Entre les lignes, on nus fait croire que le joueur de Besiktas a surtout profité pour dissiper les rumeurs sur sa relation avec Samuel Eto’o.

Vincent Aboubakar en Conférence de presse d'Avant match en Angola

« Mon père spirituel, le président de la Fécafoot Monsieur Samuel Eto’o » ?

« Nous avons un homme qu’il faut à la Fécafoot et un ministre qui écoute nos doléances. La paix est en train de revenir petit à petit sur des mésententes de la nomination du coach.

Tant que les victoires sont là, nous sommes de tout cœurs avec nos dirigeants. Nous sommes au petit soin avec nos deux personnalités clés.

Que les gens arrêtent que nous sommes libérés de certains de nos dirigeants, Faux ! Mon courage venait du président de la Fécafoot en 2022 pendant notre CAN. Les Lions restent soudés pour la même cause : gagner.

Je profite pour saluer mon père spirituel, le président de la Fécafoot Monsieur Samuel Eto’o. Nous allons l’Angola pour vous faire plaisir ainsi qu’à tous les Camerounais ! », nous livre-t-on d’un ton qui se veut sincère.

Intox

Bien que n’ayant pas de correspondants ou d’envoyés spéciaux en Angola, la rédaction de Lebledparle.com est dans l’incapacité de confirmer l’authenticité de ce texte attibué au Capitaine des Lions Indomptables. Après avoir visionné toute la communication de Vincent Aboubakar d’hier en conférence de presse, et interrrogé toutes ses sources crédibles,  la rédaction peut affirmer que ces propos n’ont jamais été tenus par le capitaine des Lions Indomptables.

Pour approfondir :   Mercato-Belgique : Sébastien Siani s’engage avec Royal Antwerp

Même s’il est donc souhaitable que les avis et les énergies des uns et des autres convergent vers l’apaisement dans cette crise entre le Minsep et la Fécafoot pour ne serait-ce que sauver le football et l’équipe nationale du Cameroun, il faut dire que la vigilence doit rester de mise afin de na pas tomber sous la manipulation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brys Angola

Lions Indomptables : « J’ai la chance de travailler avec un groupe très soudé, des joueurs qui ont faim », Marc Brys

Cavaye Yéguié Djibril - DR

Assemblée Nationale : Cavaye Yéguié Djirbril parle des « Hiboux » !