in ,

Assemblée Nationale : Cavaye Yéguié Djirbril parle des « Hiboux » !

La session parlementaire de juin s’est ouverte ce mardi 11 juin 2024, avec un discours poignant du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Cavaye Yéguié Djibril qui revient sur certains sujets de l’actualité.

Cavaye Yéguié Djibril - DR
Cavaye Yéguié Djibril - DR

La session parlementaire de juin s’est ouverte ce mardi 11 juin 2024, avec un discours poignant du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Cavaye Yéguié Djibril qui revient sur certains sujets de l’actualité.

Voici l’intégralité de son discours, marqué également par des moments de recueillement et de célébration des succès nationaux :

– Excellences,

– Honorables Députés et chers collègues,

– Chers invités,

– Mesdames et messieurs.

Dans nos rangs à l’Assemblée Nationale, la mort a encore frappé suite au décès de notre collègue l’Honorable, MEMOUNA MAHAMAT. Député RDPC du Manyo Banyo, région de l’Adamaoua, la défunte était à son premier mandat dans cet hémicycle.

Afin d’honorer sa mémoire je vous prie de bien vouloir vous lever pour observer une minute de silence
SILENCE !!!!!!

– Excellences,

– Honorables Députés et chers collègues,

– Chers invités,

– Mesdames et messieurs.

Malgré la tristesse que nous éprouvons, il est de mon devoir de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à l’Assemblée Nationale. Nos travaux s’ouvrent au lendemain de la célébration de la 52ème édition de la Fête Nationale du Cameroun, la Fête de l’Unité, le 20 mai 2024. Cette année encore la Fête Nationale aura été, l’occasion pour les compatriotes de manifester leur attachement à l’unité nationale, à la paix et au vivre ensemble.

Le Cameroun, malgré la difficile conjoncture, ce pays continue d’engranger de grandes victoires, à l’instar de celle relative à la désignation de notre compatriote et collègue, l’Honorable Hilarion ETONG, pour accéder, dès juillet 2024, au prestigieux poste de Président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie.
Aux Nations Unies, le Cameroun, encore le Cameroun qui brille de mille feux avec l’élection d’un autre compatriote, Monsieur YANG PHILEMON, à ce poste tout aussi prestigieux de Président de la 79e Assemblée Générale de l’Organisation Mondiale.

Je voudrais ici adresser à ces dignes fils de notre pays, nos sincères félicitations. Des victoires qu’il faut inscrire dans le registre des Très Hauts Faits d’Armes du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, infatigable à la manœuvre afin d’impulser personnellement, l’évolution et le rayonnement de la diplomatie camerounaise sur la scène internationale.

S’agissant de la 30ème Assemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie que notre pays vient d’abriter, je voudrais relever, pour m’en réjouir, l’éclatant succès qu’a connu l’événement. Nos hôtes venus des parlements frères et de diverses organisations interparlementaires, étaient intarissables d’éloges pour saluer la parfaite organisation des travaux, la grande hospitalité à eux réservée, admirant au passage, l’architecture de la communication autour de l’événement.

Je voudrais ainsi dire ma profonde satisfaction et adresser mes vives félicitations, à l’ensemble du Comité d’Organisation.

Autres motifs de célébration, le calme et la sérénité qui auront régné tout au long du déroulement des examens scolaires pour le compte de l’exercice 2023-2024.

Enfin, je voudrais me faire ici l’écho des 4 milles 270 pèlerins Camerounais actuellement en Arabie Saoudite pour le Hadj annuel. J’ai l’insigne honneur de transmettre la profonde gratitude des fidèles musulmans à Son Excellence, Monsieur PAUL BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, pour son Très Haut Soutien ces dernières années assorti des facilités quant à l’organisation des voyages des pèlerins. Ils apprécient particulièrement des innovations telles que : la mise à disposition des avions gros porteurs, leur évitant ainsi les longues attentes d’antan dans les aéroports à l’aller comme au retour, l’organisation des départs désormais effectifs à partir de Yaoundé Nsimalen. Cette innovation vient s’ajouter aux dessertes de Garoua et de Douala qui étaient les seules opérationnelles jusque-là sur le plan national.

Pour approfondir :   Cabral Libii explique les raisons de sa récente proximité avec le grand Nord

A l’occasion du Hadj 2024, les pèlerins s’engagent à consacrer toutes leurs prières et bénédictions pour la paix au Cameroun et à demander la protection d’ALLAH Tout Puissant pour le Chef de l’Etat et sa famille. Je voudrais personnellement relever, pour m’en féliciter, la parfaite exécution des Très Hautes Instructions du Président de la République par le Ministère de l’Administration Territoriale dans la gestion de ces Pèlerinages. Je souhaite qu’il en soit toujours ainsi dans l’avenir.

– Excellences ;

– Mesdames et Messieurs ;

En plus du football, l’un des sujets qui captive l’opinion en ce moment, est à n’en point douter, les prochaines échéances électorales.

En attendant que soient dévoilées les dates des différentes consultations, la scène politique s’anime et bouillonne, témoignant ainsi de l’engouement des uns et des autres, témoignant surtout de la vitalité de la démocratie camerounaise.

L’honnêteté nous oblige à rendre grâce à Son Excellence, Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, artisan de ce vent d’ouverture dans notre pays.

D’ores et déjà, des compatriotes, devrais-je dire frappés d’une certaine myopie politique ou tout simplement mus par leur soif du pouvoir, d’ores et déjà disais-je, certains compatriotes promettent la violence postélectorale, voire le chaos en cas de victoire d’un camp adverse. Est-cela la démocratie ?

Depuis des décennies, avec méthode, sagesse et l’adhésion de l’immense majorité des compatriotes, le Cameroun bâtit son édifice démocratique. Avons-nous consenti tant d’efforts, pour récolter de la violence au détour d’une élection? Que non, non et non !!! A ceux-là Je voudrais rappeler, s’il en était encore besoin, que les camerounaises et les camerounais ont cessé d’être dupes. Ils ont acquis la maturité nécessaire qui leur permet désormais de distinguer le bon grain de l’ivraie.

J’invite les compatriotes à rester sereins et vigilants face à ces hiboux de mauvais augure. Leur posture actuelle, n’est que l’aveu de leur faiblesse, de l’absence d’une stratégie payante de leur part, parce qu’ils n’ont rien de valable à proposer aux camerounais.

Je voudrais du reste saisir cette occasion pour adresser mes sincères félicitations, également mes encouragements à Elections Cameroon (ELECAM), pour le travail abattu sur le terrain.

– Excellences ;

– Mesdames et Messieurs ;

Pour clore mon propos, je voudrais à présent évoquer un autre sujet qui me tient à cœur. Il s’agit de la Couverture Santé Universelle dans laquelle le Cameroun est engagé depuis quelque temps. A titre de rappel, ce projet est une initiative majeure, entérinée personnellement par le Président de la République dans le cadre de sa politique de justice sociale et de promotion du bien-être de ses concitoyens.

Pour approfondir :   Un taxe sur le salaire des fonctionnaires vivement contesté vient d'être suspendu par le ministre des Finances

Actuellement dans sa première phase conduite progressivement et avec méthode dans les régions pilotes du Grand Nord, de l’Est et du Sud, selon des informations puisées à bonne source, les premiers résultats sont plutôt encourageants.

À ce jour, les statistiques portant sur les opérations de pré-enrôlement et d’enrôlement sont respectivement de 3 millions 177 milles 914 personnes et de 2 millions 487 milles 853. Pour cette dernière catégorie, il s’agit des enfants de zéro à cinq ans et des femmes enceintes qui bénéficient déjà de la gratuité de traitement pour les cas de paludisme simple ou grave. Les contributions pour les consultations prénatales et les accouchements sont ramenées à la modique somme de 6 mille francs, soit 10% des précédents taux et les séances de dialyse à 15 mille francs l’an. Ce qui représente un taux d’environ 3% par rapport à ceux pratiqués jusque-là. Voilà des chiffres qui parlent d’eux- mêmes.

Je voudrais du haut de cette tribune, mettre les compatriotes en garde quant au vent de désinformation, de manipulation et d’intoxication dont est victime cette initiative publique, à travers les réseaux sociaux et autres média. Ceci interpelle le Gouvernement qui doit ainsi mettre sur pied, une stratégie de communication adaptée et densifiée, à l’effet d’informer et de sensibiliser l’opinion sur le bien-fondé, le déroulement des opérations ainsi que sur les objectifs de la Couverture Santé Universelle. J’invite les collectivités territoriales décentralisées et les élus de la nation que nous sommes, à s’impliquer dans ce processus d’information et de sensibilisation.

Par ailleurs, il ne saurait avoir de Couverture Santé Universelle viable sans des ressources humaines de qualité, dévouées et engagées. Je me réjouis ainsi de l’accalmie qui règne en ce moment dans les rangs des personnels de la santé après une longue période de tension. Ceci est, à n’en pas douter, le fruit du dialogue social mené conjointement par la tutelle et les syndicats. Je souhaite que ce dialogue se poursuive. C’est pourquoi je salue l’initiative portant sur la création d’un comité permanent du dialogue social au sein du Ministère de la Santé Publique.

Tout en exhortant le Gouvernement à veiller à la résolution des préoccupations et des revendications des personnels, je voudrais rappeler à ces derniers, la nécessité pour les uns et les autres d’être en poste partout où la République les appelle. Il y va du respect du serment qu’ils ont prêté. C’est également un acte de patriotisme.

Sur ce, je déclare ouvertes les délibérations de notre Chambre pour le compte de la deuxième session ordinaire de l’année législative 2024.

– Vive l’Assemblée Nationale ;

– Vive, Son Excellence, Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat ;

– Pour que vive le Cameroun notre cher et beau pays.

Je vous remercie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Luanda le 10 juin 2024 - Vincent Aboubakar s'exprime au sujet du conflit Minsep-Fécafoot - Photomontage By OLBIF - Archives Lebledparle.com

Crise Minsep – Fécafoot : Vincent Aboubakar a-t-il tranché ?

Samuel Eto'o, le président de la Fécafoot – Droits Réservés

Vidéo : One Love appelle Samuel Eto’o à la présidence du Cameroun en 2025 et critique le gouvernement