in ,

« André Onana sera toujours le mal venu dans la tanière », pense un cadre du MRC

Me Sikati estime que le gardien de l’Inter Milan ne sera toujours pas admis dans la tanière tant qu’il ne respecte pas les conditions qu’on lui impose.

Andrro

Sur le plateau de l’émission 7Hebdo de ce dimanche 23 avril 2023 sur Stv, André Onana était au centre des débats. La lettre du ministre des Sports Narcisse Mouelle Kombi au présent de l’Inter-Milan, a été analysée par les panélistes présents parmi lesquels Me Sikati du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). D’après ce dernier, c’est le staff technique actuel qui est à l’origine des problèmes d’André Onana.

« Apparemment si André Onana ne se plie pas en 4 pour demander des excuses il sera toujours le malvenu. On a contraint Onana à quitter l’équipe nationale (…) Ceux qui suivent le championnat italien peuvent voir qu’André Onana est souvent impliqué dans le choix de certains défenseurs à l’inter Milan », a-t-il affirmé durant le programme 7Hebdo.

Pour approfondir :   Cameroun : Zambo Anguissa rompt son silence sur sa non-titularisation face au Nigéria à la CAN Egypte 2019

Un point de vue partagée par Edmond Biloa

Au même moment sur Canal 2 international, l’actualité du gardien de l’Inter Milan était débattue. « Quand on voit l’équipe de Rigobert Song jouer on a envie de s’arracher les cheveux (…) Ce n’est pas certain qu’on puisse battre le Burundi», pense Edmond Biloa. Selon lui, le retour d’Onana ne saurait résoudre tous les soucis de la sélection nationale. « Le football camerounais ne va dans aucune direction. Le problème du Cameroun n’est pas André Onana. Et même si Onana revient, vous lui diriez de relancer par les côtés. Alors que dans le football moderne on ne relance pas par les côtés. Le goal est le libero. Quand vous voyez le goal de Manchester City il joue comme un libero », argumente-t-il. Dans les deux cas, c’est toujours le management de l’actuel staff technique qui est remis en question.

Pour approfondir :   Cameroun : Un vent violent arrache les toitures de certains chantiers de la CAN 2019 à Garoua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Froger

Arnaud Froger de Reporters Sans Frontières sur l’affaire Martinez Zogo : « Ce qui se passe actuellement dans la presse camerounaise est indécent »

Onana lob

Sans André Onana remplaçant, l’Inter Milan s’impose largement