in ,

« On peut soupçonner Vincent Aboubakar de tout » : réagit Martin Camus Mimb après son interview

Le journaliste et analyste sportif a décrypté l’interview de Vincent Aboubakar diffusée mardi sur Canal + Sport.

Aboubakar Vin

Le capitaine des Lions indomptables est réputé pour son franc parler. Vincent Aboubakar aura encore été fidèle à ce caractère qu’on lui connaît au cours de l’interview qu’il accordée au diomansy Kamara mardi soir dans le cadre de l’émission de Canal + Sport Afrique « Droit dans les yeux ». La sortie de l’attaquant des Lions indomptables a tenu en haleine les fans de football et les observateurs avertis. Pour Martin Camus Mimb, le numéro 10 de la sélection nationale a été d’une sincérité frisant la naïveté.  « On peut soupçonner Aboubakar Vincent de tout, sauf d’être un joueur qui parle pour plaire. Il est d’une sincérité parfois naïve qui choque très souvent. Il a dit ce qui est publiquement autorisé, et il a beaucoup dit. À demi-mots, il donne une piste de règlement de ce problème »

La complexité du problème André Onana

« Et je continue de dire que le problème d’Onana est beaucoup plus complexe que la version entretenue dans les médias et l’opinion. Je peux développer encore, mais je pense que les réseaux sociaux ne sont pas le terrain de règlement de ce problème. Chacun doit connaître sa place et ses responsabilités. Point final. Merci Abou ! », a expliqué le promoteur de RSI.

Pour approfondir :   Le philosophe Mono Ndzana demande à l'Etat de « fixer un quota d’allogènes dans certaines localités »

Bien que Vincent Aboubakar reconnaisse que son coéquipier ait manqué de respect au coach Rigobert Song, il donne son approbation pour un retour de ce dernier dans la tanière. Car souligne-t-il, « le pays a besoin de lui ».


Pour approfondir :   CAF : Vincent Aboubakar absent du Top 3 des nominés pour le titre de Joueur Africain de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boney Philippe Bruno Bidjang

Bruno Bidjang à Boney Philippe : « tu as mon indéfectible soutien »

la Une en kiosque

La revue de presse camerounaise du vendredi 26 mai 2023