in ,

Victoria United enfin sanctionné par la Fecafoot

Selon certaines informations, le club bénéficiait de la protection de Samuel Eto’o malgré une attitude antisportive en début de saison.

Victoria
Photo d'avant match-DR

Après une longue attente de plus de six semaines, la commission d’homologation et de discipline de la Fecafoot a enfin pris des mesures concernant l’affaire Victoria United. Le club qui a fait les gros titres pour des comportements aux antipodes des principes de fair-play chers au sport, a reçu des sanctions modérées de la part de la commission. Opopo a été déclaré perdant par forfait pour ne pas avoir participé au match contre Apejes à Limbé. De plus, il a perdu son match contre UMS de Loum après avoir été reconnu coupable de falsification de la licence d’un joueur. Cependant, la commission n’a pas rendu de verdict concernant l’incident impliquant un joueur d’Opopo qui a causé une interruption du jeu pendant environ douze minutes lors du match contre Fovu.

Pour approfondir :   Lions indomptables : les retours annoncés d'Onana, Moukoudi et Njie pour affronter le Burundi

En outre, les responsables de Victoria United ont été convoqués par le comité de discipline de la fédération. Les sanctions imposées semblent légères comparées à la gravité des infractions, surtout si l’on considère les conséquences subies par Stade de Bertoua, Unisport du Haut-Nkam et les dirigeants de UMS de Loum lors de la saison précédente.

Une verdict trop tardif

La commission d’homologation et de discipline de la Fecafoot a attendu la fin de la première moitié de la saison et le commencement de la seconde pour rendre son verdict sur cette affaire.  Cette délibération tardive est en contradiction avec les règlements de la Fecafoot, qui stipulent que la commission doit se tenir dans les 14 jours suivant les matchs contestés.

Pour approfondir :   Le grand prix cycliste international Chantal Biya arrive dans la Région du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

societe immobiliere du cameroun prepare

Une nouvelle taxe dans le secteur immobilier annoncé en 2024

Camtel immeuble

Paul Biya dit non à la privatisation de Camtel !