in ,

« Si j’étais Samuel Eto’o, j’allais revoir mes conseillers » : Rebecca Enonchong réagit aux sentences du TAS

Le 15 août 2023, la femme d’affaires camerounaise Rebecca Enonchong a pris la parole sur les réseaux sociaux pour commenter la série de revers subis par la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). 

Enonchong Rebecca
Rebecca Enonchong (c) Droits réservés

Rebecca Enonchong, également connue sous le nom de « Tech Goddess » pour son engagement dans le secteur technologique et entrepreneurial, a exprimé ses préoccupations quant aux multiples décisions rendues à l’encontre de la Fecafoot par le TAS. Elle a formulé ses réflexions sur Twitter en abordant le sujet de la gestion juridique de la fédération, notamment en ce qui concerne les conseillers qui entourent le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o.

Dans son tweet, Rebecca Enonchong a déclaré : « Si j’étais le président Eto’o, j’allais un peu revoir certains de mes conseillers, surtout côté juridique. C’est quand même beaucoup de décisions contre la Fecafoot. » Cette déclaration résonne comme un appel à la remise en question de la stratégie juridique mise en place par la Fecafoot pour faire face aux divers litiges qui ont été portés devant le TAS. Ces revers au TAS ont constitué une journée noire pour la Fecafoot, avec plusieurs affaires perdues, dont des questions cruciales liées à la gouvernance interne de la fédération. Les décisions du TAS soulignent les problèmes profonds et complexes qui agitent le monde du football camerounais.

Pour approfondir :   André Luther Meka à Eto'o : « La réserve est un atout de gestion »

Enonchong veut voir la Fecafoot sortir de l’impasse

Le tweet de Rebecca Enonchong a provoqué des réactions variées de la part des internautes, avec certains provoquant leur accord et d’autres engageant des débats sur la situation actuelle du football camerounais. La déclaration de la femme d’affaires a défini l’attention sur l’importance de la transparence, de la bonne gouvernance et d’une gestion stratégique solide au sein de la Fecafoot pour faire face aux défis complexes auxquels l’instance est confrontée. Cette intervention souligne également le rôle actif et engagé que peuvent jouer les personnalités influentes dans la société civile pour susciter des discussions constructives et favoriser des changements positifs à la Fecafoot.

Pour approfondir :   Un autre jeune journaliste de la CRTV décède à 30 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eto History 1

La Fecafoot essuie une série de revers au TAS : Le point sur la journée noire de Samuel Eto’o

La belle Yde

Yaoundé et Douala parmi les villes les plus chères d’Afrique en 2023