in

Travaux publics : L’entretien du réseau routier coutera 41 milliards l’État en 2022

entreterner

Conscient des contraintes budgétaires qui se posent, Emmanuel Ngannou Djoumessi a réduit à 41,4 milliards de FCFA, l’enveloppe dédiée à l’entretien routier en 2022 en lieu et place de 800 milliards de FCFA, représentant les besoins exprimés par l’Etat du Cameroun à cet effet.

entreterner
Entretien routier (c) Droits réservés

Les contraintes budgétaires ont amené le ministre des Travaux publics(Mintp) à revoir l’enveloppe réservée à l’entretien routier. Pour cette année 2022, elle s’élèvera à 41,4 milliards de FCFA.

« Le linéaire couvert par l’ensemble des interventions ainsi programmées sur les routes nationales et régionales est de 5 496,36 km dont 2 288,84 km pour les travaux de cantonnage et 3 234,52 km pour les travaux d’entretien de routes proprement dits, représentant ainsi 13,81 % du linéaire global des routes nationales et régionales qui est de 23 424,85 km »,peut-on lire dans le document intitulé « Programme 2022 du Mintp sur financement Fonds routier » et conçu par la cellule de la programmation du Mintp.

En 2020, Nganou Djoumessi entend prendre des « dispositions stratégiques » pour mener à bien la tâche qui lui est confiée. Il s’agit par exemple d’« accélérer toutes les procédures relatives à la passation des marchés et avenants en cours », prévoit le membre du gouvernement.

Il faut noter qu’avec un montant programmé de 41,6 milliards pour un taux d’engagement de 96,49 %, environ 40 milliards de FCFA ont été débités du guichet « Entretien » du Fonds routier l’an dernier, explique Investir au Cameroun.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un accident de la circulation fait une dizaine de morts sur l’axe Douala-Nkongsamba

Mboma Ndem

Patrick Mboma : « Je n’ai aucune intention de devenir entraineur et dont sélectionneur du Cameroun »