in

Travaux publics : Plus de 500 km de route à entretenir en 2022

UNE rouite

C’est ce qui ressort des travaux de la 25ème session du Conseil national de la route, présidée jeudi 17 mars 2022 par le Premier ministre chef du gouvernement.

UNE rouite
Image d’illustration (c) Droits résevés

Le Premier ministre chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a présidé jeudi 17 mars courant, les travaux de la 25ème session du Conseil national de la route (CONAROUTE) avec pour thème central : « la décentralisation de l’entretien routier et des voiries urbaines au Cameroun ».

Entre autres point à l’ordre du jour, les compétences et les ressources transférées par l’Etat aux Collectivités territoriales décentralisées (CTD) en matière des travaux d’entretien routier, de réhabilitation et d’entretien des voiries urbaines au Cameroun.

S’agissant des ressources transférées à chaque région, Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics (Mintp) a fait savoir que le programme d’entretien routier 2022 porte sur 502,38 km de route à entretenir, 291,40 km linéaires d’ouvrages d’art, pour une enveloppe de 3 418 821 FCFA, couvrant 17 projets.

Pour approfondir :   Cameroun : Maurice Kamto et Christian Penda Ekoka réagissent à l'appel d'un emprunt de 450 milliards par eurobond lancé par le gouvernement

Pour ce qui est des routes communales, l’allocation financière globale est de 26, 484 milliards FCFA, soit 12,247 milliards FCFA au titre du Budget d’investissement public (BIP) 2022,  12,500 milliards FCFA dans le cadre du fonds routier 2022 et 1,412 milliards FCFA de report des crédits au 31 décembre 2021.

Dans son intervention, le Mintp a fait savoir que les routes régionales et communales représentent respectivement 11,34% et 80,87% du réseau routier camerounais. Selon l’article 7 du décret du 20 avril 2017 portant nomenclature routière, la maîtrise d’ouvrage sur les routes régionales et les routes communales relève respectivement, de la compétence des régions et des communes.

Pour approfondir :   Fact-checking: 03 attitudes d’Ahmad Ahmad, avant et après sa rencontre avec Paul Biya au Cameroun

A cet effet, toutes les routes régionales, longues de 13 817,86 km, sont systématiquement transférées aux régions et les routes communales, longues de 98 560,22 km quant à elles, sont transférées aux communes, y compris les voiries urbaines. Les routes régionales sont identifiées par le décret du 05 septembre 2017, portant sur la numérotation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un weekend-end sanglant à Bamenda

mini Dieudonne Essom

Dieudonné Essomba : « Le Gouvernement ne peut plus financer ses politiques publiques par les arriérés puisque les Camerounais en ont assez »