in

Renouvellement des organes de base du Rdpc : Les contestations électorales font un mort un blessé grave à Deuk dans le Mbam-et-Inoubou

basico

Selon les faits rapportés par Canal 2 international, il revient à la commission électorale départementale d’annuler ou approuver le résultat des élections.

basico
Des militants du RDPC (c) Droits réservés

Un mort assassiné et un blessé grave, c’est le bilan des affrontements enregistrés il y a quelques jours entre les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc) à Deuk dans le département du Mbam-et-Inoubou 5, région du Centre.

Le jeune cultivateur, le nommé, Assa Zock Serges, 39 ans et père de trois enfants perd sa vie à cause des contestations des résultats de l’élection des membres du bureau des organes de base du parti.

Réagissant au microphone de notre confrère, un militant appelle au respect des urnes : « Nous disons non, nous ne voulons pas la rébellion sachez que nous ne voulons pas entrer dans le maquis. Nous voulons que tout se passe dans la transparence comme ça a été fait dans les bureau de vote », a-t-il souhaité.

Voilà qu’un autre travers vient d’être posé par des membres du parti au pouvoir qui devraient pourtant servir de parangon pour les autres partis dits d’opposition. A Bengbis dans le Sud, des militants ont incendié la résidence du sous-préfet. A Bagangté dans la région de l’Ouest, la maison du parti a été saccagée par des vandales et la listes est loin d’être exhaustive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lady ponse

Coco Lago clash Lady Ponce et fait des révélations sur son intimité

12 militants du RDPC mis aux arrêts et traduits en Justice