in

Les maires d’Atok et de Bafoussam 1er victimes d’agression

Les maires d’Atok et de Bafoussam 1er victimes d’agression

Les nuits du 25 et 27 octobre 2021 n’ont pas été paisibles le chef de l’exécutif communal de Bafoussam 1er et celui d’Atok.

Les maires d’Atok et de Bafoussam 1er victimes d’agression
 Jean Yves Bak, maire d’Atok (c) Droits réservés

Des sources concordantes indiquent que les malfrats ont rendu une visite d’un autre genre au maire de Bafoussam 1er dans la région de l’Ouest.   Vers 5heures du matin le 25 octobre dernier, des inconnus sont infiltrés au domicile de Cyrille Ngnang.

« Il était presque 6h, quand on a toqué à la porte. A cette heure-là, on se dit que ce sont des visiteurs. Et justement, quand on ouvre la porte, les trois hommes qui se présentent, se comportent en visiteur. Ils demandent à rencontrer le Maire. Quand papa sort de sa chambre, il est surpris de se retrouver devant des hommes armés de manchettes. Tout le monde a été tenu en respect. Les bandits ont fouillé la maison et sont repartis avec de l’argent et des objets de valeurs », a relaté un membre de la famille du maire.

Deux jours, après, Jean Yves Bak, maire d’Atok, une commune de la Région de l’Est a été surpris par l’incursion des bandits armés de machettes et couteaux.

« Les quatre personnes armées ont annoncé qu’elles sont venues mettre un terme à sa vie en exécution des ordres de leurs commanditaires », a indiqué le 1er adjoint au Maire d’Atok dans un communiqué.

Aux dernières nouvelles, Lebledparle.com a appris que les malfrats ont emporté les trois téléphones de l’exécutif municipal d’Atok. L’un de ses collaborateurs est actuellement interné à l’hôpital après avoir écopé les coups de machette pour avoir tenté de regimber à l’agression des bourreaux.

Des enquêtes ont été ouvertes de part et d’autre pour mettre la main sur les auteurs de ces actes de violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Joseph Antoine Bell : « Le comité exécutif provisoire de la Fecafoot a la même valeur qu'un gouvernement des opposants en exil »

    Joseph Antoine Bell : « Le comité exécutif provisoire de la Fecafoot a la même valeur qu’un gouvernement des opposants en exil »

    Le gouvernement va intensifier son opération de retrait des enfants dans les rues

    Le gouvernement va intensifier son opération de retrait des enfants dans les rues