in

Rebecca Enonchong s’indigne de l’arrestation de 5 jeunes pour défaut de CNI

La cheffe de Apps Tech s’est offusquée par rapport à l’arrestation de 5 jeunes hommes pour motif de la non possession de Carte Nationale d’Identité, comme l’a noté Lebledparle.com.

Rebecca Enonchong

Cette indignation intervient dans le cadre du décès de la jeune Burinyuy de suite d’avortement après avoir été enceinté par un homme fonctionnaire de 60 ans. Jusqu’ici, la justice ne s’est pas encore saisie de l’affaire. Le jeune a été inhumé ce week-end.

« voler, tuer, violer et rester libre »

Pour l’entrepreneure, ce gouvernement fait preuve d’inadvertance. Car il est incompréhensible que l’attention de la sûreté nationale soit concentrée sur des individus sans CNI lorsque les  auteurs de crimes odieux vivent en toute aisance dans le pays.

« J’ai vu 5 jeunes hommes au tribunal l’autre jour qui partaient en prison pour « absence de Carte Nationale d’identité ». Voici à quoi sert la loi dans notre pays. Tu peux voler, tuer, violer, agresser et rester libre. C’est ne pas avoir de CNI qui est une menace pour la société », écrit-elle sur Twitter, le dimanche 29 janvier 2023.

Rappelons que pour ce qui est du présent contexte, une semaine après l’horrible assassinat de Martinez Zogo, aucune interpellation n’a encore été faite, les enquêtes en cours n’ont encore rien révélé jusqu’ici, tandis que des meurtriers courent. Les appels à la justice pour ce crime odieux continuent d’être réclamés.

Pour approfondir :   Cameroun : Les ex combattants de la crise anglophone descendent dans la rue à Buéa !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bedzigui PAL

Célestin Bedzigui : « Désormais je répudie toute qualification d’allié au régime en place »

Zogo hommage

Assassinat de Martinez Zogo : Réaction croisée de Christophe Bobiokono, Banda Kani et Paul Mahel sur 7 Hebdo