in ,

Quand Breel Embolo était tout proche de jouer le mondial 2014 avec le Cameroun 

Breel 1 1

L’unique buteur du match Suisse-Cameroun a confié au journal français l’Equipe qu’il aurait pu disputer la Coupe du monde 2014 avec les Lions indomptables. 

Contrairement à certaines fausses informations qui circulent sur la toile, La Fecafoot sous Tombi à Roko avait bien tout essayer pour rapatrier Breel Embolo dans l’équipe nationale du Cameroun. Le jeune prodige qui évoluait à l’époque au FC Bâle, aurait même pu disputer la Coupe du monde 2014 au Brésil selon ses propres dires.  « J’avais eu la possibilité d’aller avec le Cameroun en Coupe du monde. Et j’ai été sollicité par la Suisse, où j’ai grandi. La décision a été très dure. À un moment, tu te réveilles, tu as ta réponse et tu te dis : « C’est ça que je veux », a confié le joueur à nos confrères de L’Equipe.

La mère répond aux critiques 

Bien qu’il défend aujourd’hui les couleurs de la suisse, Embolo reste très proche du Cameroun où il vient régulièrement. « J’essaie d’y aller une à deux fois dans l’année pour garder ce lien camerounais-africain. J’essaie de l’apporter aussi à mes enfants et d’apporter par des actions caritatives, comme avec mon association (l’Embolo Foundation). C’est très important pour moi de ne pas oublier d’où je viens », dit-il. Devenu le premier joueur de l’histoire de la Coupe du monde à marquer contre son pays de naissance, l’attaquant de Monaco a choisi de ne pas célébrer son but par respect pour sa terre natale. Pris pour cible par certains internautes camerounais, Embolo a été défendu par sa mère en ces termes : « laissez mon fils tranquille. Les Suisses l’ont formé, et il a fait le job. Et vous, au lieu de former vos joueurs, il n’y a que de la magouille dans votre sélection. Pour entrer dans l’équipe nationale camerounaise, vous devez donner telle somme, et il faut être dans Utopia (société de management qui gère l’image d’Eto’o, Ndlr), pendant que le football suisse forme mes enfants», a-t-elle déclaré dans un message audio très vite devenu viral. Le sélectionneur manager Rigobert Song avait à la différence de beaucoup de Camerounais, féliciter le joueur pour son but comme l’écrivait Lebledparle.com. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mohamadou Idrissou17

Idrissou :  « Après la Coupe du monde, je vais donner les noms des joueurs qui ont donné 15 millions pour être sélectionnés »

38c7907ad5

Coupe du monde 2022 : Grosse bagarre dans l’équipe du Cameroun pour la conférence de presse Cameroun – Serbie