in

Pour Anne Feconde Noah, Cabral Libii reste le président du PCRN

Dans un communiqué de presse en circulation sur les réseaux sociaux, Robert Kona, le co-fondateur du PCRN annonce qu’il suspend tout dialogue avec l’honorable Cabral Libii. Le député a malgré tout, le soutien de certains cadres du parti.

Anne feconde Noah

Anne Feconde Noah reste fidèle à son champion Cabral Libii en ces temps tumultueux au Parti camerounais pour la réconciliation nationale. « Jusqu’à cette heure, le président national du Parti camerounais pour la réconciliation national s’appelle Cabral Libii. L’élection du Président National Cabral Libii a la tête du Pcrn s’est faite en toute légalité, le 19 Mai 2019, la loi a été respectée. Ça fait 4 ans qu’il assume brillamment et efficacement cette responsabilité. C’est en qualité de Président National du Pcrn qu’il a investi le fondateur, désormais membre d’honneur, aux législatives de 20203″, explique-t-elle.

Une élection légale

« C’est aussi en qualité de Président National qu’il a convoqué le congrès extraordinaire de Ngaoundéré en Décembre 2022, au Cours duquel les fondateurs, papa Kona Robert et Papa Massardine Albert Fleury étaient membres du présidium.  C’est ensemble que nous avons paraphé les nouveaux statuts. Toute tentative de laisser croire que l’Honorable Président Cabral Libii aurait frauduleusement ou illégalement accédé à la présidence de ce parti qu’il a transformé en force politique redoutable, le 11 Mai 2019, est une contre vérité, un prétexte. Les résolutions du Congrès ont été prises, conformément aux dispositions statutaires. », écrit-elle.

Pour approfondir :   Cameroun : Aimé Cyprien Olinga du FDR félicite Maurice Kamto

Des mains occultes

De l’avis de certains observateurs, les évènements qui se déroulent au PCRN seraient pilotés par des mains occultes. «  Il est difficile de ne pas croire que Monsieur KONA mène cette action ,en ces temps politiques tumultueux, sans avoir le soutien de quelques mains occultes. Pourquoi seulement maintenant que le père fondateur du PCRN en profite pour dénoncer quelques illégalités contenues dans le mandat qui a porté L’honorable Cabral LIBII à la tête du PCRN? Pourquoi suspendre tout dialogue alors que le Président national du PCRN a annoncé hier qu’à l’issue de leur rencontre , il a été convenu un certain nombre de résolutions..?», s’interroge l’analyste politique sur sa page Facebook  ce 15 décembre 2023.

Pour approfondir :   Patrice Nganang sur TV5 : « La dimension du massacre est telle qu'on parle de génocide ... Paul Biya sera balayé » (Vidéo)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Okol Cam

Armand Okol accuse Paul Atanga Nji de vouloir détruire le PCRN

le pr shanda tonme a

Shanda Tonme écrit au Premier ministre pour décrier un phénomène dans les villes camerounaises