in

 Port-Bouet : Trois enfants périssent des suites d’incendies à Adjahui-Coubê

Boquet

Selon notre confrère d’Infodrome, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Belmonde Dogo est allée aux côtés des familles sinistrées.

Boquet
 Belmonde Dogo au chevet des familles sinistrées (c) Droits réservés

Trois enfants ont trouvé la mort les 25 juillet et 08 septembre 2021 à Adjahui-Coubê, un village de la commune de Port-Bouët en Côte d’Ivoire. Après le récent drame, la ministre s’est rendue le samedi 11 septembre dernier sur le lieu du sinistre pour réconforter les familles et évaluer les dégâts.

A en croire notre confrère, ont reçu en plus des vivres et non vivres, une enveloppe de 1.500.000 Francs CFA : « A peine nous sortions de la Journée nationale de la solidarité célébrée le 6 septembre 2021 à San Pedro, que nous apprenions le drame qui a frappé le paisible village d’Adjahui à Port Bouet. Dans l’élan de solidarité imprimé par le président de la République, nous sommes venus exprimer la compassion du gouvernement aux victimes de ces incendies, et présenter nos condoléances aux familles des 03 enfants âgés de 03 mois, 2 ans et 7 ans qui ont perdu la vie dans ces deux incendies meurtriers qui ont endeuillé le village », a affirmé Belmonde Dogo.

Pour approfondir :   Cameroun - Est: Le fils de Charles Taylor refoulé par les autorités camerounaises

En recevant ces dons, les bénéficiaires ont manifesté leur gratitude à l’endroit du membre du gouvernement : « À travers ces dons, nous traduisons la reconnaissance des victimes au président de la République. Cela témoigne qu’elles ne sont pas seules », s’est exprimé Akradji Danho Abraham, président du Comité de gestion du village.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fovu Caf Nul

Ligue des Champions CAF : Fovu de Baham condamné à l’exploit après sa mauvaise opération à domicile

Raphaël Nitcheu, lors du point de presse

Lutte contre la Drépanocytose: En attente d’une homologation, le DREPANOVAX victime de la contrefaçon