in ,

Polémique Eto’o-Mouelle Kombi : Cabral Libii choisit son camp !

L’homme politique soutient que le ministre Narcisse Mouelle Kombi n’a pas respecté les texte en nominant unilatéralement le nouveau staff des Lions indomptables.

cabral libiii

Le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale a exprimé sa position sur le récent différend entre la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et le ministère des Sports et de l’Education Physique. Cabral Libii constate de « flagrantes violations de textes légaux par des ministres devant un Premier ministre visiblement dépassé et un président de la République débordé ».

Le désaccord concerne la nomination du nouvel entraîneur sélectionneur des Lions indomptables, Marc Brys, par le ministre des Sports Narcisse Mouelle Kombi, en remplacement de Rigobert Song, sans collaboration avec la Fecafoot. Cette décision a été contestée par Samuel Eto’o, président de la Fecafoot, lequel a relevé une violation du décret de 2014 qui donne compétence à l’instance qu’il dirige pour désigner l’entraîneur et le coordonnateur des sélections nationales.

Pour approfondir :   CAN 2023 : Le Sénégal surclasse le Cameroun 3-1, les Lions indomptables au bord de l'élimination au premier tour

Le pouvoir exécutif perd toute crédibilité

Député et opposant au régime en place, Cabral Libii dénonce cette violation des textes légaux par Narcisse Mouelle Kombi et critique le Premier ministre et le président de la République pour leur inaction. Pour lui, violer impunément les lois vide ce pouvoir de toute crédibilité. « lorsque les garants violent impunément les lois, ils vident le pouvoir exécutif de toute crédibilité et de toute légitimité. C’est en fait la traduction d’un Etat à la ramasse, sous emprise de petits réseaux d’incompétents et de voleurs », peut-on lire dans sa sortie épistolaire sur la toile ce 4 avril 2024.

Pour approfondir :   Ingérence de la FIFPRO dans les élections à Fédération ivoirienne de football : Martin Camus Mimb dénonce une «recolonisation»

In fine, Cabral Libii encourage les professionnels et amateurs du football à rester fermes face à cette situation orchestrée par ceux qu’il qualifie de « mercenaires ».


One Comment

Leave a Reply
  1. Qu’attendre d’un monsieur qui croit que ces les sectes qui gouvernent le Pays il s’appuie sur un document signé par son collègue sectaire mais s’il lisaient bien il est écrit le haut accord de la Présidence de la République en l’occurrence ngoh ‘goh par contre celui de song rigo parlé du haut accord du Président de la République est ce le haut accord de ngoh ngoh qui dépasse?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bell Tchoutang

Bernard Tchoutang traite Joseh Antoine Bell de « diviseur »

Cacao Camer

Le cacao camerounais vendu le plus cher en Afrique, les autres pays veulent savoir pourquoi