in ,

Nabil Djellit compare la situation de Samuel Eto’o à un « feuilleton Netflix »

La saga autour de Samuel Eto’o Fils et ses démêlés à la Fédération camerounaise de football n’échappe pas aux commentaires et aux moqueries, y compris de la part de certains journalistes.

Djellit
Nabil Djellit (c) Droits réservés

Nabil Djellit, un journaliste franco-algérien bien connu, a partagé son amusement face à la situation actuelle du football camerounais dans un tweet. Dans son message sur Twitter, Nabil Djellit a comparé la situation à un feuilleton diffusé sur Netflix, une plateforme de streaming populaire pour les séries et les films. « Le feuilleton Eto’o au Cameroun on croirait Netflix… « , a-t-il commenté le 15 août 2023. Cette déclaration humoristique met en lumière le caractère dramatique et complexe des événements qui se déroulent autour de Samuel Eto’o et de la Fédération camerounaise de football.

Samuel Eto’o au cœur de nombreux déboires

La semaine précédente, la Confédération africaine de football (CAF) avait annoncé l’ouverture d’une enquête concernant des allégations sérieuses impliquant Samuel Eto’o Fils, président de la Fédération camerounaise de football. Cette situation s’est ajoutée à l’instabilité déjà présente dans le football camerounais, avec notamment des décisions contestées émanant de l’Assemblée générale de la fédération.

Pour approfondir :   CAN Cameroun 2021 : Les aménagements urbains presque bouclés à Bandjoun

Le commentaire humoristique de Nabil Djellit reflète l’attention internationale que suscitent les développements actuels autour de Samuel Eto’o et du football camerounais. Bien que la situation soit sérieuse et préoccupante pour de nombreux amateurs de football, elle n’en reste pas moins un sujet de discussion et de réflexion pour de nombreuses personnes, y compris les journalistes sportifs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lions indomptables CDM 1

Le Burundi craint un trucage du match et fait pression sur la CAF avant d’affronter le Cameroun

kribi noyade jeune fille

Kribi : une femme assassine son fils suspecté d’être « possédé par le diable »