in

Mécontents de leur traitement à la Camwater, les syndicats des employés s’ouvrent à Joseph Dion Nguté

Cameau

Au centre des plaintes formulées par les syndicats des employés de la camerounaise des Eaux, il ressort la suppression des salaires et avantages de certains employés.

Cameau
Camwater (c) Droits réservés

En date du jeudi 27 août 2020, cinq syndicats regroupés au sein de la « synergie des syndicats des travailleurs opérants à la Camwater » ont saisi le Premier ministre Joseph Dion Nguté dans une correspondance portant objet d’« Alerte relative à l’imminence des troubles sociaux à la Cameroon Water Utilities (Camwater).

Dans le lettre, les plaignants avisent le chef du gouvernement sur des éventuels troubles qui pourraient surgir au sein de la Camwater dans les jours à venir si la situation décriée perdure : « Très respectueusement, les syndicats suscités viennent attirer votre attention sur la menace des troubles sociaux qui pourraient survenir, si rien n’est fait, dans l’entreprise Camwater, entreprise de service public d’une grande sensibilité », écrivent les syndicats des employés.

Pour approfondir :   Près de 600 passeports de demandeurs de visas camerounais rejetés par le Haut Commissariat du Canada au Cameroun.

Pour ces derniers, « Il s’agit de la question principale, c’est-à-dire les retenues opérées sur les salaires de certains travailleurs. L’employeur campe sur ses positions, bien que tous les arguments développés tant par l’administration du Travail que par la délégation des travailleurs démontrent, à suffisance, que la décision de supprimer les primes et autres avantages a été prise en violation du Code du travail… », listent les syndicalistes qui dénoncent également « la suppression de 25% du salaire des cadres affectés », et invitent par conséquent, Joseph Dion Nguté à instruire  l’ouverture d’une « enquête sociale sur la gouvernance à la Camwater » pour y voir clair.  

Pour approfondir :   Urgent : Le bilan provisoire du nouvel accident mortel sur la falaise de Dschang !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Messenge

Cameroun : 14 milliards de FCFA pour le bitumage de la route Nkolmesseng à Yaoundé

Cameroun : Un policier lâchement tué à Bamenda