in

Match PSG- Istanbul Basaksehir : Patrick Mboma réagit aux propos racistes proférés à l’encontre d’Achille Webo

Ndemi

Pour Patrick Mboma Ndem, s’adresser à son semblable en mettant en avant la race, est une provocation.

Ndemi
Patrick Mboma (c) Droits réservés

Le ballon d’Or africain 2000 l’a fait savoir au microphone de Canal + dans la soirée du mardi 8 décembre 2020, à la suite de l’incident survenu au cours du match Paris-Saint Germain(PSG) contre le club turc Istanbul Basaksehir.

En effet, après 14 minutes de jeu à la première manche, la rencontre a été interrompue. Pour cause, Pierre Achille Webo Kouamo, entraineur adjoint d’Istanbul Basaksehir s’est vu traiter de « Negro» par le Roumain le 4e arbitre Sebastian Coltescu.

 A ce propos, « S’exprimer en disant *la personne noire*, même si ce n’est pas raciste, est une provocation en elle-même. Cette provocation n’a pas lieu d’être. Ce n’est pas à un arbitre de venir faire cette provocation. Achille Webo entend ça d’un supporter, il est scandalisé, imaginez donc le corps arbitral », a analysé l’ancien Lion indomptable du Camerounqui soutient son compatriote. 

Pour approfondir :   Lom Pangar : EDC va électrifier 150 villages dans la région de l'Est

L’attitude de Sebastian Coltescu, corroborée par l’arbitre central qui a sanctionné d’un carton rouge, l’ancien attaquant camerounais, n’a pas laissé ses joueurs indifférents, lesquels ont décidé de ne plus continuer la rencontre.

Toute chose que Patrick Mboma salue : « L’action de la part de Basaksehir, je n’irai pas jusqu’à dire louable, mais au moins courageuse et surtout sincère. S’ils se sentent scandalisés par la situation qui est un acte qu’on peut considérer quand même comme grave, il est normal d’aller jusqu’au bout. Ce n’est pas simplement de dire qu’on fait semblant de ne plus jouer. La meilleure façon de ne plus jouer, c’est de ne plus être dans le stade », a-t-il déclaré.

Pour approfondir :   Intervention de Macron, salaire monstrueux : voici le plan fou du PSG pour faire prolonger Kylian Mbappé

En fin de compte, la partie de football a été reprogrammée pour ce mercredi 9 décembre 2020 dans la capitale française ; Paris.

Notons tout de même qu’Achille Webo n’est pas le premier Noir à subir les actes de ségrégation raciale en plein stade. Le quadruple ballon d’Or Samuel Eto’o, Romelu Lukaku, en ont été entre autres, des victimes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cr7f

Ronaldo : « Je n’ai jamais vu Messi comme un rival »

charbonnier webo

Le dérapage honteux d’un consultant de RMC suite à la polémique raciste PSG-Istanbul