in

Maladies Tropicales Négligées : le Cameroun doté d’un Plan Stratégique pour l’Elimination de l’Onchocercose

Les documents normatifs du Programme National de Lutte contre l’Onchocercose ont été adoptés le 30 janvier 2023, à Yaoundé.

CSU

Le plan Stratégique de  l’Elimination de l’Onchocercose (PSEO) de 2021-2030 et le plan de Prise en Charge de la Morbidité et de Prévention des Incapacités ( PCMPI) dues à la filariose lymphatique pour la période 2022-2026, ont été  adoptés le 30 janvier 2023 au terme des travaux déroulés sous la présidence de l’Inspecteur Général des Services Médicaux et Paramédicaux au Minsanté, le Dr Zoa Nanga Yves Mathieu, représentant le ministre de la Santé publique Dr Manaouda Malachie, a appris Lebledparle.com.

Les documents normatifs ainsi adoptés visent à éradiquer d’ici 2030 les Maladies tropicales négligées (MTN) parmi lesquelles se retrouvent de nombreuses maladies infectieuses qui sévissent dans des milieux déshérités dues surtout à la chaleur et à l’humidité des climats tropicaux. Ce sont: l’Onchocercose, la Filariose lymphatique, la Schistosomiase, les Helminthiases Intestinales, la Lèpre, la Trachome, et le Pian pour ne citer que celles-là.

Pour approfondir :   La Commission des Droits de l’Homme du Cameroun appelle à un cessez-le-feu dans les régions anglophones

Des stratégies instaurées

Selon Minsanté, les plans stratégiques de riposte prévoient dans les grandes lignes : le renforcement des interventions de terrain dans les zones endémiques ; l’amélioration de la planification axée sur les résultats de la mobilisation des ressources, de la viabilité financière et du partenariat ; et le renforcement du suivi et l’évaluation de la surveillance et de la recherche opérationnelle en vue d’accélérer l’élimination de l’Onchocercose.

Quant à la Filariose lymphatique, la stratégie prévoit : la formation des patients à la gestion du lymphœdème ; et la chirurgie des hydrocèles.

Pour approfondir :     Comment acheter un bien immobilier au Cameroun ?

Notons que le Cameroun est entré dans la lutte contre les MTN autour des années 90. A ce jour, 119 districts de Santé sont méso et hyper endémiques et 80 sont hypo endémiques de l’Onchocercose. Les chiffres de la Filariose montrent 144 Districts de Santé endémiques, avec 17.023.774 personnes à risque.

Dans le cadre de la Couverture santé Universelle(CSU), le Gouvernement s’engage à mettre à la disposition des programmes MTN, des infrastructures modernes, et un personnel en quantité et qualité suffisante.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngatchou Michel

Après Jean Paul Choun Nyat, Michel Ngatchou quitte Equinoxe Tv

Aime Bonny

Aimé Bonny au Doyen de la Faculté de médecine : « mes rares participations aux jurys de thèses demeurent sans rémunération depuis des années »