in ,

Lions indomptables : Par manque de prétendants, Lyon trouve une nouvelle stratégie pour vite vendre Toko Ekambi

Les dirigeants Lyonnais ont divisé le prix d’achat de l’international camerounais, pour espérer obtenir des clubs demandeurs, a appris Lebledparle.com.

Karl Toko Ekambi pète un câble et ça tourne totalement au ridicule
Karl Toko Ekambi pète un câble et ça tourne totalement au ridicule

C’est un secret de polichinelle, Karl Toko Ekambi ne devrait plus être un joueur de l’OL la saison prochaine. L’international camerounais a été placé sur le marché des transferts par le club français depuis son retour de prêt du Stade Rennais. Faute de prétendants, son prix initialement de 15 millions, a été considérablement revu à la baissé selon plusieurs médias français. Le but des dirigeants des Gones, est de se séparer d’un très gros salaire et réduire la masse salariale de l’équipe. KTE touche 3 millions d’euros par an.

Une idylle qui n’a pas marché

Toko Ekambi a rejoint l’OL en janvier 2020, sous la forme d’un prêt avec option d’achat de 11,5 millions d’euros. Il a réalisé une bonne première partie de saison, marquant 9 buts en 22 matchs toutes compétitions confondues. L’année suivante, il a été pris pour cible par une partie des supporters lyonnais, qui lui reprochaient son manque d’efficacité et son attitude. En avril 2021, il a provoqué la colère du virage nord en célébrant son but contre Montpellier avec une main autour de l’oreille et un doigt sur la bouche. Il a ensuite expliqué que sa famille avait été insultée pendant le match6. En janvier 2022, il a accordé une interview à So Foot dans laquelle il a critiqué les supporters lyonnais, en les accusant implicitement de racisme.

Pour approfondir :   Calixthe Beyala : «Apprenez à admirer les autres »

Face à cette situation tendue, Toko Ekambi a été prêté à Rennes jusqu’à la fin de la saison 2022-2023, pour un montant de 1,5 million d’euros. Il espérait se relancer chez les Bretons, mais il n’a pas réussi à s’imposer comme un titulaire indiscutable. Il n’a marqué que 4 buts en 18 matchs de Ligue 1. De retour à l’OL, il est en instance de départ. Avec la réduction de son prix sur le marché, Fenerbahçe et Al-Jazira sont intéressés par le champion d’Afrique 2017.

Pour approfondir :   Mamadou Mota compare Paul Atanga Nji à un "chef de classe"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mbede JC

Jean Claude Mbedé formule 11 propositions pour la paix à la Fecafoot

MK Pr MRC

« L’élection présidentielle aura lieu et tant pis pour ceux qui n’ont pas d’élus » : le tacle appuyé de André Luther Meka à Maurice Kamto