in

Ligue 1 : Ignatius Ganago et Lens confirment leur incroyable saison

Ganago Ignatius

Le Racing Club de Lens réalise une énorme première partie de saison en Ligue 1 Uber Eats. Le club artésien est actuellement deuxième du championnat français.

Rigobert Song, Pius N’Diefi, Joseph-Désiré Job ou encore le regretté Marc-Vivien Foé…il est peu dire que le Racing Club de Lens possède une histoire commune avec le Cameroun très riche. En cette saison 2021-2022 du championnat français, le RCL compte encore dans ses rangs un talent camerounais, né à Douala en 1999 : Ignatius Ganago. Et vous ne serez pas étonné de lire que le Lion Indomptable fait partie des joueurs clés de l’écurie française, qui pointe actuellement en position de dauphin du Paris-Saint-Germain.

De nouveau entré en jeu contre Troyes vendredi dernier lors de la victoire sans appel ses siens (4-0), Ignatius Ganago a déjà inscrit 3 buts en 5 titularisations seulement cette saison avec Lens, et se dévoile comme un remplaçant de luxe au sein du dispositif concocté par l’entraîneur Franck Haise. Après avoir explosé au grand jour lors du dernier championnat tricolore (7 buts), le joueur formé au sein de l’OGC Nice confirme son potentiel et s’annonce comme l’un des Camerounais à suivre dans les prochaines saisons.

Pour approfondir :   Lynda Raymonde : « Le président de la fédération de karaté doit être démi de ses fonctions »

Alors que son club pourrait conclure l’exercice actuel avec une qualification pour les compétitions européennes, comme l’annoncent les pronostics de la ligue 1 du site Wincomparator chaque semaine, Ignatius Ganago pourrait faire partie de la sélection de Toni en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations disputée à la maison.

En compagnie des Karl Toko-Ekambi, Stéphane Bahoken, Yvan Neyou, Harold Moukoudi ou encore Jean-Charles Castelletto, l’attaquant de 22 ans fait partie des nombreux talents camerounais à faire parler d’eux en France. Des talents qui devront évidemment répondre présents au début de l’année 2022, si la sélection nationale souhaite briller sur ses terres lors de la CAN. D’ici cette période tant attendue, la forme du Racing Club de Lens sera sans doute à suivre avec attention. L’histoire d’amour avec le Cameroun n’est pas prête de s’y conclure.

Pour approfondir :   L'ancien lion indomptable du cameroun, Bernard Tchoutang détenu pour braquage en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Eto

Fécafoot : La FIFA et la CAF ont demandé à Samuel Eto’o de retirer sa candidature, ce dernier a refusé

Pouleto

Le Cameroun renforce la traque contre le poulet et porc congelés interdits d’importations