in

Laziz Ncharé : « ça fait 40 ans que le modèle de Eto’o Fils nous demande d’être patient et de serrer la ceinture »

Dans une tribune publiée sur son compte Facebook, l’Universitaire Laziz Ncharé et homme politique réagit à la dernière sortie de Jean Crépin Nyamsi qui s’attaque à Martin Camus Mimb après sa sortie sur la qualification du Sénégal en finale de la CAN U20. Le militant de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC) pense qu’on ne doit plus se laisser berner par le président de la Fecafoot et son équipe qui pense qu’on est jaloux de lui, quand on fait de la critique.

Samuel Etoo Jean crepin nyamsi fecafoot

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

Dans Le Milieu Où Je Fonctionne, Mes Étudiants Jugent Toujours Mes Performances En Fonction De Mes Résultats.

Mais la culture du nivellement par le bas est devenue un dogmatisme. Pour les fanatiques de «Eto’o peut», une critique sincère de sa gestion jugée très négativement en ce moment de la Fecafoot relève de la jalousie. Pourtant, ces derniers ont apparemment la mémoire courte! Quand M. Eto’o aspirait à faire du sport roi une activité qui nourrit les amoureux du ballon rond, les passionnés du foot avaient tôt fait de lui, leur idole. C’est dans ce contexte que dans l’euphorie, les images de Eto’o nous suivait partout pour nous marteler que le messie qui est venu sauver le football Camerounais est enfin arrivé. Sauf que la réalité du terrain n’a pas tardé de rattraper les plus optimistes. Le Cameroun tomba en demi-finale de la CAN à Yaoundé, puis vint le Mondial au Qatar où Eto’o scandait partout que le Cameroun y allait pour 7 matchs. Et la suite, c’est une série de déculottées partout pour les équipes camerounaises en compétition internationale.

Pour approfondir :   Achille Mbembe : « M. Paul Biya a transformé le Cameroun en une violente poubelle »

Est-ce la raison pour laquelle Eto’o et ses fans se font de plus en plus discret seulement 2 ans au poste? Nous avons pourtant dit aux Camerounais de faire très attention à l’Eto’ocentrisme parce que de sentiment finira par une grosse désillusion. C’est exactement ce qui est entrain de se passer. Quand on nous dit maintenant de laisser le temps au temps, on oublie très vite que ça fait 40 ans que le modèle de Eto’o Fils nous demande d’être patient et de serrer la ceinture. Le Cameroun est endetté exactement comme la Fecafoot sous Eto’o. Or on nous a promis vents et merveilles alors que la réalité que nous vivons paraît être plutôt de la désillusion et du cauchemar!

Un camerounais réaliste ne doit plus se laisser berner par des roublards qui nous servent l’esbroufe juste le temps d’empocher leur milliard pour s’éclipser et nous laisser dans la mélancolie et la dépression. Le bilan de M. Eto’o en ce moment fait craindre pour la suite. Quand on chasse les meilleurs des Lions pour prétendre installer la discipline, on oublie trop vite que les vrais talents ont du mal à supporter le dictature. Et j’ai bien peur que l’on finisse par avoir de regret sur la méthode de gestion de Eto’o qui a souvent échoué ailleurs. Voilà pourquoi je ne suis pas de ceux-là qui nagent dans le déni et le laxisme. Eto’o est entrain d’échouer très mal et cela risque être un embarras pour tous ceux qui ont pourtant cru en lui.

Pour approfondir :   Cameroun : Maurice Kamto n'en est pas à sa première tentative d'assassinat (Parti)

Dr. Laziz Nchare, New York, le 8 mars 2023.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Capture

La revue de presse camerounaise du mercredi 8 mars 2023

Ousmane Sonko

Crépin Nyamsi : « Ousmane Sonko n’a pas eu besoin d’être Ministre délégué pour prendre la tête de l’opposition au Sénégal »