in

Crépin Nyamsi à Laziz Ncharé : « Il faut laisser Samuel Eto’o travailler dans la pérennisation de l’architecture de notre football »

L’allié de Samuel Eto’o Fils n’a pas tardé pour réagir à la sortie de son collègue Universitaire, le Dr Laziz Ncharé au sujet de la gestion de la Fecafoot sous l’ère de l’ancien capitaine des lions indomptables. Jean Crépin Soter Nyamsi pense qu’il faut son allié travailler de façon durable pour le football camerounais.

Etoo Samuel Comex Fecafoot

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

Cher Laziz Nchare, vous confondez malheureusement tout au Cameroun.

Samuel Eto’o a eu la gloire d’un jour le 11 décembre 2021, juste le temps que les écrans des télévisions du monde montrent le nouveau visage du patron de la Fécafoot.

Après le 11 décembre 2021, toutes les décisions qu’il a pris trouvent toujours une opposition farouche de l’opinion influenceuse des médias de dimanche.

Notre football se jouait dans les tribunaux à Genève avec des comités de normalisation tous les 2 ans.

Le Président Seidou Mbombo Njoya pourtant élu a vu son mandat interrompu pour reprendre  les élections à la Fécafoot.

La première bataille de Samuel Eto’o après son élection était de * LA CLÔTURE DE TOUS LES DOSSIERS JUDICIAIRES À GENÈVE*. Pari gagné et le football camerounais respire actuellement. Malgré cette belle victoire, l’homme n’a pas eu les encouragements des adversaires. Même dans une bataille, on peut reconnaître le mérite même s’il est de courte durée.

Dans la foulée, il co-gère sur les papiers la Coupe d’Afrique des Nations avec le Ministère des sports et donne le meilleur de lui pour mettre les lions dans les meilleures conditions. Malgré cette belle entrée en matière, il est insulté, dénigré et le moral des joueurs a été touché parce qu’ils ont eu le même traitement au point où un parti politique a catégoriquement boycotté l’événement et s’est illustré principalement des  injures matin midi et soir.

Pour approfondir :   Jean Bruno Tagne à propos de la candidature de l’Algérie pour la Can 2025 : « L'opinion de Samuel Eto'o n'engage en rien le Cameroun »

Chaque liste des joueurs convoqués méritait des injures et autres. Au point où certains joueurs avaient même peur de venir jouer pour l’équipe nationale. Avec un traitement pareil, vous pouvez donner comment sur le terrain. Les joueurs jouent avec la peur au ventre. La pression négative n’a jamais été une bonne chose dans le milieu professionnel.

Le football local connaît des améliorations considérables. L’injection des petits budgets par la Fécafoot pour les clubs afin de soutenir les présidents marque un pas important dans le professionnalisme.

Samuel Eto’o est à 14 mois et 8 jours et vous estimez qu’il a un bilan négatif actuellement ?

Je récapitule pour certaines personnes qui ont les oreilles compliquées.

Nous avons terminé avec les procès et les comités de normalisation

Nous avons terminé avec les matchs sans primes, hébergements, problème des moyens de transport aérien des lions et lionnes.

Nous avons stabilisé le football camerounais et les matchs se jouent normalement

Nous avons ramené la visibilité et l’intérêt pour notre football à l’international…

Un bon architecte ne bricole pas et jamais. La fondation est la base de la construction d’une maison solide et efficace.

Pour approfondir :   Yaoundé : Un individu interpellé en possession d’une grande quantité de drogue et de pièces de monnaie à Nkolbisson

Nous avons hérité une maison sans direction. Il fallait revoir toute l’architecture et les résultats sont Visibles.

Il faut laisser Samuel Eto’o travailler dans la pérennisation de l’architecture de notre football.

Vous voulez les résultats alors qu’ils sont devant vos yeux. Samuel Eto’o n’est pas un président de mandat à vie. Ne pas reconnaître qu’il bosse relève juste de la sorcellerie tout simplement.

Je demande une fois de plus, l’union sacrée autour du Président de la Fécafoot. Les insultes, le dénigrement et autres ne l’aideront pas. Je ne connais pas un manager qui a réussi sa mission dans le monde avec autant d’acharnement injustifié.

J’ai soutenu Samuel Eto’o hier et je le soutiendrai jusqu’à l’implémentation de son projet. Il est tôt de juger négativement son travail.

Il a besoin de vous tous pour le développement du football camerounais.

Je termine pour te poser une question chère collègue enseignant. Sur quel critère, tes performances sont jugées s’il te plaît par ton employeur et tes étudiants ?

Dr Jean Crépin Soter Nyamsi

Allié fidèle et loyal du Président Samuel Eto’o


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etoo Samuel

Samuel Eto’o aux présidents de clubs : « L’argent qu’on vous donne c’est pour payer les joueurs »

Etoo Samuel fecafoot

George Neba Shu : « Si la fédération n’a pas d’argent, qu’on nous dise de nous débrouiller »