in

Crépin Nyamsi : « Samuel Eto’o est dans la restructuration de notre football et il faut lui laisser le temps de bien faire les choses »

Le président de l’Association des clubs d’élites du Cameroun (ACEC) a convoqué ses pairs des clubs professionnels de l’élite one et two, pour une réunion qu’il présidera le vendredi 03 mars 2023, pour parler de la situation des clubs professionnels. Dans un texte publié sur Facebook, Jean Crépin Nyamsi réagi à cette convocation et estime qu’ils doivent faire preuve de pondération, parce que l’actuel équipe dirigeante a tout donné aux clubs professionnels en lésant un peu les clubs amateurs, vivier du football local.

Samuel Etoo Jean crepin nyamsi fecafoot

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de l’adresse

Chers collègues Présidents des clubs de football professionnels élite one et two,

Je souhaite par ce petit texte, vous faire parvenir mon message et ma contribution pour le développement de notre football.

La construction et le développement de notre football commence par les clubs amateurs et autres avant de devenir professionnels.

Je précise que tous les clubs participent au développement de notre sport roi et ceci peu importe le niveau d’engagement et de responsabilité.

Depuis l’élection de Samuel Eto’o à la présidence de notre association ( la Fécafoot), les clubs professionnels ont bénéficié des passe-droits importants sans se soucier des clubs amateurs qui sont le vivier du football camerounais.

Le Président Samuel Eto’o vous a accordé beaucoup d’avantages et notre football à une visibilité incroyable. Les joueurs sont vendus et les retombées financières sont dans vos caisses.

Les clubs amateurs ne bénéficient actuellement de rien et se battent pour maintenir le flambeau. Nous payons les primes de signature et d’entraînement comme vous, les accessoires aux joueurs et nous ne faisons aucun bruit.

Nous estimons que le Président Samuel Eto’o est dans la restructuration de notre football et il faut lui laisser le temps de bien faire les choses.

La pression n’a jamais fait bon ménage dans une relation WIN-WIN. Votre objectif est de voir aussi les clubs amateurs faire comme vous?

Pour approfondir :   Fecafoot : L’accès au Centre technique d’Odza est désormais payant

Le Président Samuel Eto’o vous a montré et vous montre même sa bonne volonté de professionnaliser notre football.

Est-ce parce-que la Fécafoot a augmenté votre dotation d’aide financière et promis de payer une partie des salaires de vos joueurs que vous avez décidé mettre la pression en donnant une mauvaise image de notre football?

Vous estimez que le Président Samuel Eto’o gère mal et qu’il a l’argent dans les caisses et refuse de vous verser?

Je vous prie de faire preuve de grandeur dans le respect de vos engagements professionnels afin de trouver des solutions simplistes et responsables.

Regardons le côté positif de notre football et que chacun de nous fasse encore plus pour aider le président Samuel Eto’o dans la gestion de notre football.

Chers collègues Présidents des clubs de football professionnels, les adversaires aiment le schéma pareil pour nuire au plan de développement de notre football.

Samuel Eto’o a certes la responsabilité de la gestion de l’association-Fecafoot, mais nous avons le devoir de l’accompagner sans pression avec des propositions concrètes et matures.

Le football est notre terrain d’investissement et nous sommes tous actionnaires du plus petit au plus grand.

Pour approfondir :   Cameroun : Un malade de coronavirus interpellé dans un bus de voyage  à Meiganga 

Je vous suggère de tenir votre réunion responsable et de constituer une petite délégation afin de faire le point avec le Président de notre association ( la Fécafoot).

Nous connaissons tous  le Président Samuel Eto’o et l’amour qu’il a pour le football camerounais. Sa détermination pour la réussite de son mandat,  trouvera les solutions dans le dialogue responsable avec vous.

Évitons une guerre frontale avec la Fécafoot et privilégions le dialogue professionnel.

Je vous souhaite une bonne réunion privée et responsable. Que vos résolutions ne fassent pas des publications réseaux sociaux avant un dialogue sincère avec le Président Samuel Eto’o.

NB: Une publication sur les réseaux sociaux des résolutions prises sans dialogue en amont avec le patron de la Fécafoot n’est pas toujours signe d’une solution d’apaisement.

Je suis persuadé et convaincu qu’il y aura une solution immédiate si vous faites les choses dans les règles professionnelles.

Dr Jean Crépin Soter Nyamsi

Ancien candidat à la Présidence de la Fécafoot

Allié fidèle et loyal du Président Samuel Eto’o

Président de Dihep Di Nkam football club

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chouta Paul b

Assassinat de Martinez Zogo : Paul Chouta adresse une lettre ouverte à René Emmanuel Sadi

Communior

Jean Crépin Nyamsi à René Sadi : « votre communication est nulle »