in

La revue de presse camerounaise du mardi 25 avril 2023

Très chers abonnés de la revue de la presse, c’est un plaisir de vous retrouver encore ce matin pour vous servir votre revue de presse matinale. Comme tous les matins, nous vous proposons ci-dessous, l’essentiel des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Revue de presse

Nous ouvrons notre chemise ce mardi avec l’hebdomadaire bilingue d’informations et d’analyses, Forum Libre. En sa grande Une notre confrère renseigne que le président de la Commission économie et développement de l’entreprise du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Emmanuel Wafo dénonce le traité de fusion entre le Gicam et Ecam (Entreprise du Cameroun), signé le 5 avril 2023 à Douala. Pour ce dernier, l’opération, qui prévoit la dissolution du Gicam et la création d’une organisation patronale nouvelle, est une manœuvre « dont le but ultime est de consacrer l’hégémonie du président Tawamba sur le patronat camerounais ».

Cameroon Tribune parle de la « nouvelle impulsion » au sein du Conseil économique et social. Dans ce chapitre, notre confrère indique qu’après le décret du 28 décembre 2021 portant organisation du cabinet dudit conseil, Paul Biya a procédé le 24 avril dernier à une nouvelle répartition par catégories de ses membres. Au total, huit groupes socioprofessionnels vont composer cette entité étatique pour lui permettre de mener à bien ses missions, apprend-on.

Le journal Mutations avec qui nous poursuivons cet exercice parle du boycott des opérateurs de téléphonie mobile au Cameroun. Suivant les explications du journal, l’appel au boycott des deux plus grands opérateurs de télécommunications au Cameroun, Orange et MTN, qui a circulé sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours a effectivement pris corps hier. Cette campagne de boycott a été lancée par des Camerounais qui accusent ces opérateurs de pratiquer des tarifs exorbitants et de fournir des services de mauvaise qualité.

Pour approfondir :   Jean-Bruno Tagne : « Clarence Seedorf n’a pas de personnalité »

L’affaire Martinez Zogo occupe la grande Une de La Nouvelle Expression qui titre « Reporters sans Frontières confirme ». De retour au Cameroun où il enquête sur l’assassinat du journaliste, écrit le journal, Arnaud Froger, chef du bureau des investigations de Reporters Sans Frontières a réagi à la polémique née de ses premières révélations sur ce crime et dément avoir reconnu s’être trompé. C’est à lire en page 4.

Le chinois Bestway Finance Ltd (BFL), qui développe le plus grand ensemble de projets d’extraction de minerai de fer de la zone CEMAC par l’intermédiaire de sa filiale congolaise à 100 %, Sangha Mining Development (SASU), ambitionne de faire baisser le coût du fer à béton en transformant 18% de cette matière première extrait des mines congolaises et camerounaises. L’information est détaillée dans les colonnes de Le Messager paru ce jour.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 2 novembre 2023

Plus de 3,3 millions de cas de paludisme enregistrés en 2022. Au cours de la période supra évoquée, 3 327 381 cas ont été enregistrés. Ce chiffre représente 29,6 % de toutes les consultations. Ce qui classe le Cameroun, parmi les 11 pays les plus affectés par cette maladie à travers le monde. Le quotidien Échos Santé revient sur ce chiffre dévoilé par ministère de la Santé publique (Minsanté), en prélude à la 16e Journée internationale de lutte contre le paludisme qui se célèbre ce 25 avril prochain.

Chers abonnés, c’est ici que s’achève cette revue de presse ce matin. Merci d’avoir été des nôtres. À demain pour une nouvelle édition.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mbia Stephane Onana

Jean Crépin Nyamsi à Stéphane Mbia : « C’est André Onana qui besoin du Cameroun »

Franck Emmanuel Biya

Christian Bomo Ntimbane demande au Cabinet civil de communiquer sur l’affaire Savannah