in

La revue de presse camerounaise du mardi 23 janvier 2024

Abonnés de lebledparle.com, bonjour bienvenus à votre revue de la presse quotidienne. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, le décryptage des informations telles que parues dans la presse au Cameroun.

Les Unes en kiosque

Commençons par parler des attentes du gouvernement dans l’exécution du budget 2024. Selon le journal Repères, Célérité dans le traitement des dossiers; respect des règles éthiques et déontologiques, du principe du compte unique du trésor et mutualisation des ressources; suivi des délais et normes des procédures d’appels d’offres, sont quelques recommandations formulées dans un contexte de crises multiformes, aux acteurs de la chaine budgétaire, par le ministre des Finances Louis Paul Motaze, lors du lancement à Maroua des opérations relatives au budget de l’État.

Le Quotidien de Jules Brice Ngaba s’intéresse à la Recherche scientifique et nous apprend que l’année 2024, est une charnière au MINRESI. « Lors de la cérémonie de présentation des vœux de ses collaborateurs et partenaires, le 17 janvier 2024 à Yaoundé, la ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) a félicité la grande famille de la recherche scientifique camerounaise pour les avancées observées dans ce domaine durant les 12 derniers mois. Occasion pour Dr Madeleine TCHUINTE de saluer la diplomatie scientifique qui s’est davantage développée avec plusieurs retombées au plan international », écrit le journal, précisant qu’elle a également insisté sur le travail que la recherche scientifique du Cameroun doit effectuer durant l’année qui vient de commencer, avec la mise en exergue des projets tels que le début de la construction du Centre bio-géosciences et l’implication de l’ensemble des chercheurs dans la politique d’import-substitution mise en œuvre sous l’impulsion du président de la République, Paul BIYA.

« Cérémonie de lancement du projet mobilité verte : Le GIZ, L’union Européenne et le Minhdu dans la coordination ». C’est le titre qui barre la grande Une du journal L’Équation. D’après ce confrère, MoVe Yaoundé est un projet cofinancé par l’Union Européenne et le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH au Cameroun. Comme établie dans « le plan de mobilité urbaine durable », Yaoundé a défini une nouvelle vision pour la ville afin de garantir l’accès et la croissance économique à travers l’amélioration de son infrastructure de transport urbain. Au cours des quatre prochaines années, le projet Mobilité Verte (MoVe) Yaoundé travaillera sur différents aspects du système de transport de la ville en le développant vers une offre de mobilité durable et intégrée pour tous les citoyens.

Pour approfondir :   Boko Haram attaque à Goldavi et fait 9 morts, les circonstances

Mutations paru ce matin parle de la bousculade survenue dans la matinée du 22 janvier dernier au lycée bilingue d’Etoug-Ebe à Yaoundé. Pour lui, « Le chaos fait école ». « Une bousculade géante à l’entrée du Lycée bilingue fait plus de 100 blessés parmi les élèves. Des véhicules de responsables de l’établissement scolaire vandalisés », renseigne le journal en kiosque ce matin.

« Soupçons de détournement – Ketcha Courtès – Bebe Ndi : Aux couteaux ». Attaques et contre-attaques entre les deux personnalités continuent à tenir en haleine l’opinion. La dernière accusation sur le présumé détournement d’une trentaine de véhicules neufs, confirme que ce match qui se joue à guichets ouverts, est loin d’être achevé. L’ancienne Idylle de Bangangté serait- elle la première cliente de la reprise de l’opération Épervier? Les détails à lire dans le journal Le Point de ce matin.

Le Messager pour sa part parle de l’Assassinat Martinez Zogo et se demande si Maxime Eko Eko ne serait pas « Sous le rouleau compresseur ». Selon ce qu’écrit le journal, les collaborateurs d’Eko Eko entendus au Secrétariat d’État à la Défense, laissant planer l’ouverture d’un nouveau front contre l’ex-Dgre toujours en détention.

« Etoug-Ebe – Yaoundé : On a frôlé la catastrophe », titre Terre Promise.  « Les 106 élèves victimes de la bousculade qui a eu lieu ce lundi au lycée bilingue d’Etoug-Ebe à Yaoundé ont été pris en charge dans les structures hospitalières, a annoncé le ministre de la Santé, MANAOUDA Malachie. Leurs vies ne seraient pas en danger, aux dires du préfet du Mfoundi citant les autorités médicales ». Lit-en page 3.

CAN 2024 : C’est encore possible! Pour La Voix des Jeunes, en cas de victoire face à la Gambie aujourd’hui, les Lions indomptables conservent toutes leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale du tournoi…P.2.

Le Jour propose dans ses colonnes ce matin, le film de ce qui s’est passé au lycée bilingue d’Etoug Ebe. Selon lui, Un soulèvement suite à des décisions disciplinaires prises lors d’un conseil dans cet établissement a entraîné des blessures chez les apprenants de cet établissement, provoquant le désarroi à Yaoundé 6.

C’est ici que prend fin cette revue de la presse ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CIV qualif

CAN 2023 : La Côte d’Ivoire pas encore enterrée, voici tous les scénarios qui peuvent qualifier les Eléphants au tour suivant

cHRITOPHER WOOH

Christopher Wooh : « on a prouvé que le lion ne dort pas »