in

La revue de presse camerounaise du lundi 19 février 2024

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, les informations telles que traitées dans  les journaux parus en kiosque ce jour.  

La revue de presse 2

Accès à l’eau potable au Cameroun: Camwater dynamise l’offre. Il l’avait promis de s’engager lors de son discours de fin d’année der- nière dans l’amélioration de l’accès à l’eau potable et il le fait déjà aus- sitôt, le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a une nouvelle fois manifesté son engagement en faveur du développe- ment socio-économique du pays. En effet, sous sa haute intrusion, le Directeur Général de la Camwater (Société nationale de distribution de l’eau potable), Dr Blaise Moussa, a procédé à la réhabilita- tion de trois forages industriels, afin de renforcer l’offre en eau po- table dans la ville de Douala. (Source : Le Soir).

Luc Magloire Mbarga Atangana: ce qu’il faut retenir de son interview exclusive à Jeune Afrique. Réputé habile négociateur, ancien porte-parole des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) lors des négo- ciations de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et ex-Secrétaire exclusif de l’Association bananière du Cameroun (Assobacam), défenseur de la concertation public-privé et promoteur du « made in Cameroon », le ministre du commerce, met en avant la façon dont le Cameroun répond aux défis nés d’un contexte international tendu. Il explique également tenir aux visites de terrain, meilleur moyen de s’assurer du résultat des actions déployées. Selon le Mincommerce, face au contexte international tendu, le gouvernement a déployé un arsenal de mesures dont la surveillance renforcée des marchés, des allègements des droits et taxes à l’importation et, surtout des incitations à accroître la production et la consommation de biens made in Cameroun , ainsi que l’optimisation du dialogue entre le gouvernement et les opérateurs économiques pour parvenir à des prix concertés, afin de limiter la poussée inflationniste. (Source : L’Avenir)

Pour approfondir :   Cameroun : voici les lauréats de la première édition des PKFokam Awards

Minfopra : Cimetière des dossiers. Détournements de 15 milliards FCFA dans la mise en œuvre du projet Sigipes II. Pratiques mercantilistes généralisées au sein du ministère. Tripatouillages dans le processus d’intégration de 10000 personnels. Délivrance de faux certificats médicaux… Cabral Libii, député de la Nation, met à nu mafia, corruption et combines. Fléaux qui gèlent le fonctionnement du ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative. En poste depuis mars 2018, Joseph Anderson Le nie tout. Dans une mise au point insipide. (Source : Repères)

Budget : Le plan de financement de l’Etat pour 2024. Le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a procédé le 15 février dernier à Douala, à la présentation du plan de financement des projets retenus dans la loi de Finance de l’exercice 2024. Face au spécialistes en valeurs du Trésor, aux sociétés de bourse ainsi qu’aux investisseurs, il a décliné la stratégie du gouvernement pour séduire les acteurs du marché domestique, indiqué le montant global des sommes à mobiliser ainsi que les instruments financiers et les principaux guichets auprès desquels cet argent sera levé. (Source : EcoMatin)

Mora-Dabanga-Kousséri: 176,7 milliards de F pour la connectivité, la résilience et l’inclusion. Par un décret du 15 février, le chef de l’État habilite le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire à signer, avec l’Association internationale de développement l’accord de crédit y relatif. (Source : Meyomessala)

Pour approfondir :   De Directeur Adjoint à "flâneur" : Cabral Libii confie errer à l’Université de Yaoundé 2

Promote 2024 : C’est lancé. La coupure du ruban marquant l’ouverture officielle de la 9ème édition du Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé a eu lieu le samedi, 17 février 2024. (Source : L’Économie)

SYNAFOC : Les minables dons du président Sorel Njitap aux clubs. Afin de justifier les finances de son honteux bilan à la tête de ce syndicat depuis 8 ans, Geremi Sorel Njitap a entrepris de faire les tournées dans les clubs en commençant par ceux de l’ouest pour leur distribuer quelques ballons.. (Source : Kamaroes News)

Manaouda Malachie : véritable joker de Paul Biya dans le grand Nord. L’éloquence rhétorique de cet homme qui lui permet aujourd’hui de rassembler des mil- liers de jeunes lors de son passage dans toutes les zones du grand nord, sans toutefois oublier ses aides aux milliers de démunis font croire à tous les observateurs qu’il serait un pion idéal du chef de l’État Paul Biya pour les futures échéances électorales car il est un ministre de terrain et non de bureau qui touche du doigt les réalités des populations. (Source : Kamaroes News)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Diana Bouli

« On attend toujours de voir les opportunités qu’elle allait chercher », Maahlox rit de Diana Bouli

Tachoua

Le talentueux binational de l’Hellas Vérone Jackson Tchatchoua fait les avances aux Lions indomptables