in

Karl Toko-Ekambi n’a plus marqué le moindre but depuis 16 matches 

ToKo Ekambi

L’attaquant camerounais qui évolue au sein de l’Olympique Lyonnais est actuellement sous le feu des critiques les plus acerbes. Pour cause, sa dernière réalisation en match officiel remonte à février 2020 contre l’OGC Nice.

ToKo Ekambi
Karl Toko-Ekambi (c) Droits réservés

Karl Toko-Ekambi traverse une mauvaise passe. Il n’a plus renouer avec le chemin des filets depuis des lustres. En effet, pour voir un but de l’international camerounais sous le maillot lyonnais, il faut remonter au 02 février 2020. C’était à l’occasion d’un match comptant pour la 22e journée de Ligue 1 face à l’OGC Nice. Les Gones se sont inclinés 2-1 devant les Aiglons et leur unique but avait été l’œuvre de Toko-Ekambi.

La disette

Le footballeur de 28 ans enchaîne les titularisations sans toutefois se montrer efficace. Lors du brillant parcours de L’OL en Ligue des champions, Toko-Ekambi s’est illustré comme un avant-centre percutant, mais aussi maladroit. A titre d’exemple, contre Bayern Munich en demi-finale, son poteau et son face à face manqué devant Manuel Neuer ont fait le tour des réseaux sociaux suscitant à son endroit, d’amères moqueries.

Pour approfondir :   Lions indomptables : Un autre journaliste de la CRTV nommé Team press officer en remplacement de Lucrèce Medou Djemba

Interviewé par le journal L’Equipe, l’ancien buteur d’Angers, club avec lequel il avait inscrit 17 buts durant la saison 2017-2018 de Ligue 1 avait remis ses détracteurs à leur place. «Il y a eu plus de critiques que d’éloges, à la fin du match notamment, de la part des journalistes français», avait dénoncé Toko-Ekambi. Je trouve que c’était trop poussé, notamment envers moi, d’ailleurs. Quand c’est moi, les occasions loupées, c’est moi qui ai eu des ratés. C’est l’OL qui a vendangé, et quand c’est le PSG, c’est Neuer qui a été grandiose. Neuer a fait les mêmes arrêts dans les deux matchs, mais les commentaires n’ont pas été les mêmes, c’est assez dommage», pestait-il.

La maladresse se poursuit

Si l’ancien joueur de Villareal (24 buts en moins de deux ans avec le club espagnol) a montré via cette sortie qu’il avait les nerfs solides, son rendement sur les pelouses reste tout autant remis en question. Aligné d’entrée par Rudi Garcia lors des trois premières journées du championnat français, Toko-Ekambi continue de peiner. Le Lion indomptable n’a toujours pas ouvert son compteur cette saison, et les critiques à son endroit reprennent de plus belle.  

Pour approfondir :   Qatar 2022 : Narcisse Mouelle Kombi a choisi entre la qualification et la victoire des lions contre le Brésil !

A l’heure où Memphis Depay, le leader offensif de Lyon est annoncé avec insistance au FC Barcelone, le cas Toko-Ekambi préoccupe de plus en plus les supporters. Le prix Marc-Vivien Foé 2018 aura l’occasion de faire définitivement taire ses détracteurs dès ce vendredi en réalisant une prestation de haute facture contre Nîmes dans le cadre du premier match de la 4e journée de Ligue 1.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les catastrophes recense

7 catastrophes les plus meurtrières de l’histoire du Cameroun  

Kledo

Mgr Samuel Kleda : « On ne peut obliger personne de faire partie d’un parti »