in

Toko Ekambi, le « talisman de Lyon » selon France Info

Toko Ekambi sous le maillot de Lyon
Toko Ekambi sous le maillot de Lyon (c) DR

Auteur de 9 buts et 4 passes décisives cette , Karl Toko Ekambi réalise un début de saison tonitruant. Autrefois critiqué par les médias français, l’attaquant camerounais a de plus en plus la reconnaissance qu’il mérite au gré des ses prestations abouties. D’après France Info, il est tout simplement le « talisman de Lyon ».

Lyon 7 Toko
Karl Toko Ekambi (c) Droits réservés

Comme pour l’ensemble de l’effectif lyonnais, il avait à cœur de se relancer. Après la défaite contre Nice, il fallait se montrer sous un meilleur jour face à l’actuel second de la Ligue 1. C’est chose faite, samedi 30 octobre, face à Lens. En offrant la victoire à son club grâce à une nouvelle performance majuscule, le Camerounais a rappelé à quel point il était indispensable.

Depuis le début de saison, il est devenu l’homme fort des gones. Impliqué sur 12 buts lors de ses neuf dernières titularisations avec l’OL (neuf réalisations, trois passes décisives), Karl Toko-Ekambi a encore affolé les lignes de défense adverses samedi soir et porté l’effectif lyonnais.

Quand Toko-Ekambi porte les Gones

Un penalty transformé, dans le coup du but d’Aouar, Toko-Ekambi a réalisé une première mi-temps de haute volée pour mettre à l’abri son club. Du moins c’est ce qu’il pensait.

Car, une fois de plus, les vieux démons ont ressurgi, avec des Lensois très pressants en seconde période. Kalimuendo a ainsi sonné la charge à la 61e minute sur une action de grande classe avec Gaël Kakuta à la baguette.

Karl Toko Ekambi confirme sa bonne forme actuelle !

Moins présent offensivement et remplacé par Rayan Cherki, plus efficace pour conserver le ballon, il a pu assister aux dernières minutes étouffantes face à des Lensois déchaînés. Mais cette fois, la défense lyonnaise a pris le relais, avec le gardien Anthony Lopes décisif en seconde période (sept arrêts).

Lyon arrache une victoire précieuse, dans la douleur. De quoi remonter provisoirement à la cinquième place et porter de nouveau ses ambitions de qualification en ligue des champions. Si la régularité lyonnaise laisse encore songeur pour vraiment juger le niveau des hommes de Peter Bosz, le club rhodanien pourra, au moins, compter sur Karl Toko-Ekambi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Fingon Tralala

    Fingon Tralala : « Je prierai Canal 2’Or de ne plus me nominer pour les prochaines éditions »

    Artiste Tenor

    Le prix de Tenor aux Canal d’or alimente les polémiques sur les réseaux sociaux