in ,

Jean Bruno Tagne : « c’est bien Samuel Eto’o qui a dirigé la dernière séance vidéo, menaçant les joueurs »

L’hyper implication de Samuel Eto’o dans le management des Lions indomptables continuent d’alimenter les débats.

Samuel Etoo entraineur
Samuel Eto'o lors d'une séance d'entrainement (c) Samuel Eto'o

Après l’élimination de l’équipe nationale du Cameroun en 8es de finale de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire face au Nigeria (2-0), l’autopsie de la défaite est effectuée par plusieurs médias. Certains d’entre eux, évoquent une hyper implication de Samuel Eto’o, qui,  par moments, s’est substitué à Rigobert Song en effectuant des tâches exclusivement réservées aux membres du staff technique. Des rumeurs confirmées par Jean Bruno Tagne, l’auteur du livre « L’arnaque : il voulait donner au football camerounais toute sa grandeur » au micro de RMC Sports. « C’est vrai, c’est Samuel Eto’o qui a dirigé la dernière séance vidéo, menaçant de les faire sortir au bout de cinq minutes s’ils ne faisaient pas exactement ce qu’il a expliqué, devant des joueurs interloqués. Ils n’arrivent pas à comprendre que le président de la Fédération vienne se substituer au sélectionneur. On avait déjà vu des images surréalistes de Samuel Eto’o sur le terrain, godasse et short en train de jouer avec les joueurs », a expliqué le journaliste camerounais dans une récente interview accordée au média français.

Pour approfondir :   Pris en charge en Côte d'Ivoire, Ngando Pickett fait son mea culpa à Samuel Eto'o et à la Fecafoot (Vidéo)

Eto’o fait ce qu’il veut, même le gouvernement a démissionné

« Il y a une présence un peu étouffante d’Eto’o dans cette équipe, qui n’a pas permis au sélectionneur Rigobert Song et à son adjoint Sébastien Minier de bien faire leur travail […] (Eto’o) C’est une véritable icône au Cameroun, qui est très respectée. C’est vrai qu’il s’est sérieusement démonétisé ces deux dernières années mais ça reste une légende au Cameroun. Donc il a cette personnalité écrasante sur les autres. Le pauvre Rigobert Song n’osera jamais s’en plaindre, très peu de joueurs osent lui tenir tête. Le seul qui jusqu’à présent a osé, c’est Onana et vous avez vu tout la misère qu’il a eu pendant cette compétition. Nous avons la chance d’avoir un joueur qui est le gardien de Manchester United, il arrive au Cameroun et il est sur le banc de touche. On lui préfère un type qui joue à Nîmes. Samuel Eto’o fait absolument ce qu’il veut. Même le gouvernement a démissionné », poursuit-il.

Pour approfondir :   Christian Ndjock Nkongo sur ABK Radio: « Je suis l'Atanga Nji du PCRN »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngando Pat

Abandonné en Côte d’Ivoire, Ngando reçoit une aide inattendue pour rentrer au Cameroun

Aboubacar goal

La lettre d’excuses de Vincent Aboubakar au peuple camerounais