in ,

Groupe l’anecdote : les employés privés de parole sur les réseaux sociaux

C’est la teneur d’une note de service rendue publique par les officiels du groupe de média ce 7 février 2024 suite aux ennuis de Bruno Bidjang.

Siege lAnecdote
Siège de la Télévision Vision 4 (c) Vision 4

Le prix du silence

La vie ne sera plus comme avant pour les employés du Groupe l’anecdote avec la note de service publiée ce 7  février 2024 par l’Administrateur directeur général du groupe. Entre les lignes du document parcouru par Lebledparle.com,  Isaac Poné annonce de manière incisive qu’ « A compter de la date de la signature de la présente note de service, il est strictement interdit à l’ensemble du personnel du Groupe l’Anecdote, relevant du Pôle Média ou non, de faire des analyses, des commentaires ou tout simplement de donner leurs avis sur des sujets d’actualités sur les réseaux sociaux. », peut-on lire.  Et pour les contrevenants à cette mesure nouvelle, la sanction est connue « Toute personne qui  prendra la liberté de passer outre cette note de service, sera purement et simplement licenciée pour faute lourde. » prévient Isaac Poné au bas de la lettre laconique.

Pour approfondir :   Cameroun : Revue de presse de ce mercredi 25 septembre 2019

Les internautes sont partagés au regard de cette actualité. Il y a ceux qui estiment que cette mesure a toute sa place comme une internaute du nom de Gislaine Tientcheu « En Temps normale ça devrait être le cas. En Donnant son avis sur un sujet d’actualité, tu as forcément un parti Pris. Et pourtant on ne doit pas connaitre la position d’un homme de media sur les réseaux. ». Bien d’autres ne partagent pas cet avis comme Frank Tapeo qui y voit une erreur grave du groupe l’Anecdote. « Je pense que cette note de service est illégale car le travailleur jouit de la liberté d’opinion qui est un droit fondamental ». La réflexion est prolongée sur la question de savoir si les employés du groupe l’Anecdote sont simplement interdits de parole sur les réseaux sociaux ; étant donné que les conversations y sont principalement alimentées par les sujets d’actualités. A noter que cette décision fait suite aux sorties fâcheuses de Bruno Bidjang sur le réseau social Facebook.

Pour approfondir :   « Ce pays est un cimetière pour les pauvres », Lady Ponce tire sur Eneo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haller

CAN 2023 : la finale sera Côte d’Ivoire-Nigeria !

Arme C

Les révélations inédites de la CIA sur l’armée camerounaise