in ,

CAN 2023 : la finale sera Côte d’Ivoire-Nigeria !

Miraculés en phases de groupes, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont affiché un meilleur visage dans les matchs à élimination directe et se hissent en finale de leur CAN après une victoire 1-0 contre la RDC en demi-finale.

Haller
Sébastian Haller (c) Droits réservés

La Côte d’Ivoire rejoint le Nigeria en finale de sa CAN. Victorieux de l’Afrique du Sud aux tirs au but plus tôt dans la soirée, les Super Eagles attendaient le vainqueur de l’opposition entre les Eléphants et les Léopards. Dans cet affrontement qui s’est déroulé dans l’antre du stade Alassane Ouattara d’Ebimpé, c’est la Côte d’Ivoire qui s’est imposée 1-0 grâce une réalisation de Sébastian Haller.

L’hommage aux victimes de la guerre dans l’Est du Congo

Avant le coup d’envoi, les joueurs congolais ont livré un moment fort en posant la main sur la bouche et l’index sur la tempe lors de l’hymne de la RDC, symbolisant ainsi les ravages de la guerre dans l’Est du pays. Dès le début du match, les hommes de Sébastien Desabre ont montré leur détermination à rendre hommage aux victimes en se montrant offensifs, mais un but de Cédric Bakambu a été annulé pour une faute préalable.

Pour approfondir :   Samuel Eto’o va prendre en charge les frais d’hospitalisation de Jean Pierre Akono

La Côte d’Ivoire a ensuite réagi à plusieurs reprises par l’intermédiaire de Simon Adingra qui s’est crée des actions dangereuses. Malgré quelques assauts de la RDC, notamment par Gaël Kakuta et Yoane Wissa, c’est finalement Sébastien Haller qui a ouvert le score pour les Eléphants à la 65e minute. Sur une reprise de volée rendue vicieuse par un rebond, le gardien congolais Mpasi est battu.

La finale le 11 février

Les Ivoiriens ont ensuite maintenu la pression, avec des occasions supplémentaires de Haller, Franck Kessié et Theo Bongonda, mais le score est resté inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Cette victoire permet à la Côte d’Ivoire de se qualifier pour la finale de la CAN, offrant ainsi une chance de plus au pays de décrocher un 3e titre continental contre le Nigeria le dimanche, 11 février 2024.

Pour approfondir :   Rigobert Song s'explique sur la non convocation de Martin Hongla

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bruno Bidjang Pic

Pourquoi Bruno Bidjang est-il de nouveau en détention au SED ?

Siege lAnecdote

Groupe l’anecdote : les employés privés de parole sur les réseaux sociaux