in

 Le corps d’un agent des Douanes retrouvé avec un lacet autour du cou à Oyem

Oyem

Lebledparle Faits divers tient l’information du quotidien L’Union, édition du 7 septembre 2021. 

Oyem
Aperçu du qurtier Oyem (c) Droits réservés

Que s’est-il réellement passé avec Wilfried Mbome Mintsa ? Suicide par auto strangulation ou meurtre maquillé ?  Telles sont les questions qui taraudent les esprits au Gabon. Mais le fait est que l’agent de la main d’œuvre non permanente (Monp) des Douanes a été retrouvé mort dans son domicile avec un lacet « vigoureusement » attaché à son cou.

Selon le journal qui fait le récit de la scène macabre, «la victime ne présentait aucune trace sur le corps qui montre qu’il se serait débattu ». En plus, « Rien ne laissait paraître sur son visage une inquiétude particulière », peut-on y lire.

Pour approfondir :   Dénis Kwebo : « Avec un seul hélicoptère, la France a massacré 120 000 Bamiléké et Bassa au Cameroun »

Pour le moment, une enquête a été ouverte pour élucider les causes réelles de cette disparition brusque. Seules les résultats pourront confirmer ou infirmer la thèse du suicide déjà supposée par les et les autres.

A toutes fins utiles, le quotidien L’Union rappelle que le défunt était en poste à Oyem depuis quelques temps mais avait été mis en détachement à Bibasse, un village situé à 25 km de la ville d’Oyem où il vivait dans un logement de fonction attribué par son administration.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sable

Deux frères trouvent la mort lors d’une baignade à Lambaréné 

Auchi

Un étudiant retrouvé mort pendu dans sa chambre