in

Brice Clothaire Oligui Nguema songerait à se présenter à la prochaine élection présidentielle du Gabon

La charte de la transition n’interdit pas au général qui a renversé Ali Bongo, de candidater pour être le prochain Chef d’Etat élu du pays.

Nguema Oligui
Général Oligui Nguema-DR

Le général Brice Clotaire Oligui Nguema a prêté serment sur la Charte de Transition le 4 septembre, un document qui avait jusqu’à présent été gardé confidentiel. La Charte vient d’être publiée dans le journal officiel, rendant ainsi son contenu public.

Datée du 2 septembre, la Charte expose les objectifs du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI). Ces objectifs comprennent la refondation de l’État, la mise en place de réformes majeures, l’adoption d’une nouvelle Constitution qui devra être soumise à un référendum, ainsi que l’organisation d’élections « locales et nationales libres, démocratiques et transparentes » à la fin de la période de transition.

Signée par le président Brice Clotaire Oligui Nguema et les chefs des principales forces armées du pays, la Charte comporte six chapitres. Parmi les signataires figurent le général de division Serge Hervé Ngoma, commandant en chef de la police nationale, et Jean Martin Ossima Ndong, chef d’état-major général des forces armées.

Pour approfondir :   Gabon : L'avocate d’Ali Bongo suspendue du Barreau

Le rôle prépondérant de l’armée dans la transition est évident, notamment avec la composition du Conseil National de la Transition (CNT), l’un des cinq organes établis. Le CNT, chargé d’assister le président Brice Clotaire Oligui Nguema « dans la détermination de la politique nationale », est exclusivement constitué de membres des forces de défense et de sécurité qui ont renversé Ali Bongo Ondimba à la fin août.

Candidat légitime à la prochaine présidentielle ?

Le général Oligui Nguema sera secondé par un vice-président de la transition et disposera d’un secrétariat général placé sous son autorité pour coordonner l’action présidentielle. Ni le vice-président ni le secrétaire général ne seront autorisés à se présenter aux élections organisées à la fin de la transition. Cependant, le président Brice Clotaire Oligui Nguema conserve le droit de se présenter comme candidat à la présidence s’il le souhaite. Désigné par le CTRI, il restera en poste jusqu’à l’investiture du prochain président de la République. En plus de sa présidence, il occupe les fonctions de ministre de la Défense et de la Sécurité, chargé de garantir le respect de la Constitution et de la Charte de Transition.

Pour approfondir :   Jean Ping : "Ali Bongo a refusé de faire du Gabon la plus grande base française pour combattre le Niger, le Mali et le Burkina Faso"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lions indomptables CDM 1

En l’absence de Castelletto, Nkoulou et Faï : quelle défense Song va-t-il aligner contre le Burundi ?

Awa

Ligue des champions féminine : après avoir saisi Eto’o sans succès, Awa FC déclare forfait pour faute d’argent