in , ,

Front ouvert contre Eto’o : Les « trois qui tuent », selon Jeune Afrique

Selon le magazine Jeune Afrique, Joseph-Antoine Bell, André Onana Omam-Biyik constituent le trio de Lions lâché pour dévorer Samuel Eto’o, à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

Joseph-Antoine Bell, André Onana et François Omam-Biyik - Photomontage By LBP - Archives Lebledparle.com
Joseph-Antoine Bell, André Onana et François Omam-Biyik - Photomontage By LBP - Archives Lebledparle.com

Selon le magazine Jeune Afrique, Joseph-Antoine Bell, André Onana Omam-Biyik constituent le trio de Lions lâchés pour « dévorer » Samuel Eto’o, à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

Ils veulent faire tomber Samuel Eto’o, les trois, selon Jeune Afrique. Dans un article exclusif publié par le magazine panafricain, il est révélé que François Omam-Biyik, Joseph-Antoine Bell, deux anciens Lions Indomptables ainsi que, André Onana, l’actuel gardien de but du Cameroun, seraient des membres mandatés par une certaine frange du sérail pour faire renverser Samuel Eto’o, du haut de l’instance faitière du footbal camerounais.

En dénominateur commun, les trois hommes ont déjà eu des rapports collisionnels avec « Le 9 » pendant son magister à Tsinga.

En effet, François Omam-Biyik a été nommé adjoint de l’entraîneur et sélectionneur belge Marc Brys par le ministère des Sports via de procédures jugées illégales et dénoncées par Samuel Eto’o qui a fini par rejeter la nomination.

Pour approfondir :   Jean Crépin Nyamsi : « Le communiqué d’André Onana est maladroit et très provocateur dans la cohésion du groupe »

De son côté, Joseph-Antoine Bell, ancien gardien de but des Lions indomptables, est perçu comme un « homme du ministre ». Il a apporté son soutien à Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports, en critiquant publiquement la décision de Samuel Eto’o de nommer un nouveau staff.

Enfin, André Onana, gardien de but de Manchester United, est en conflit selon JA, avec Samuel Eto’o depuis la Coupe du monde 2022. Ce qui l’a conduit à son exclusion de l’équipe nationale.

Pour approfondir :   Malgré leurs différends passés, Joseph Antoine Bell apporte également son soutien à Samuel Eto’o

Cependant souligne JA, Narcisse Mouelle Kombi et Ferdinand Ngoh Ngoh ont travaillé ensemble pour le réintégrer en sélection nationale, avec un agenda précis.

Des révélations qui, si fondées, expliqueraient l’enlisement de la crise Minsep-Fécafoot. Au moment où, nombre d’analystes, après le match de samedi dernier, s’accordent sur le fait que les Lions Indomptables sont en train de retrouver leur notoriété d’antan, il est important que les acteurs du football camerounais travaillent ensemble pour le bien de cette équipe nationale.


17 Comments

Leave a Reply
  1. C’est un article inutile dans la mesure où il ne dit rien de nouveau. Il cite les 3 anciens sans expliquer exactement comment ils veulent dévorer Samuel Eto’o et faire péricliter de son fauteuil de président de la Fecafoot! C’est déplorable pour un organisme comme Jeune Afrique !

  2. Joseph Antoine Bell s’est présenté à l’élection de la Facafoot et il a été battu par Vincent Onana.
    Alors que Vincent Onana sillonnait le pays pour fédérer les ligues départementales autour de sa candidature, Joseph Antoine Bell organisait des giga concerts de musique pour être élu président de la Fecafoot.

  3. Tous les trois ont raison et beaucoup de camerounais sont unanimes que Etoo n’a pas sa place comme président de la Fecafoot : des conflits à n’en plus finir, des rétro commissions, de sa haine, de son ego supradimentionnel, bref de sa méchanceté, de sa dernière correspondace auprès des clubs, témoignent à suffire qu’il il est grand temps de l’écarter. Les camerounais veulent les résultats et non de la propagante dans les réseaux sociaux pour nourrir son égo personnel. Je suis, je suis, j’ai été, j’ai été, etc..C’est son ego qui parle tout le temps et à chaque occasion. De la merde quoi.

    • Fokou vend les corde moin chère tu peut t acheté une Eto a 20 ans a faire a la fecafoot comme président vous allez tous lire heure zéro détournement encore vos vendre va tous finis le championer local ce porte très bien grâce à l envoyer de Dieu Samuel Eto fils tout les trois mandaté pour lui descendre n’a pas le niveaux ni même palmarès la carrière de bell Antoine étais koï? Pour onam biyick étais koï? Pour l autre ingrat de ONANA serais koï? Il a deja 29 ans l age de retraite même pas une champion league sont seul palmarès c’est 50 cleansheets weeer le maudit gaçon ,ne jamais essayez de mordre la main qui ta nourrit un jour Onana est maudit papa Eto a chassé le mauvais ange du ciel tout les camerounais le savent Fabrice Ondoua cest le gardien preferer des camerounais et c’est le cousin d onana le judas des enfants d Eto

    • Je suis Une Camerounais et je vais que vous rectifier votre publication. Parlez pour vous et non au noms de Camerounais vous osez critiques Mr Eto’o et vous voilà qui n’est pas reconnu qui parle au nom de Camerounais qui vous à envoyer ?Moi je suis avec Mr Eto’o aujourd’hui, demain et pour toujours !

    • La jalousie est une maladie.
      Si avant ETO’O les joueurs avaient de meilleurs conditions dites tous les camerounais.
      Les personnes qui mangeaient l’argent des ayants droits ont formater les cerveaux de certains jeunes. La vie devient de plus en plus chère, mais Eto’o devient le malheur du Cameroun. Tout jeune qui soutient ce qui se passe est dans l’embrouille

  4. C’est Bell Joseph Antoine ou Omam Biyik, qui on demandé au Président de demander les comptes de la gestion des trois compétitions, deux CAN au Cameroun et en côte d’ivoire et la coupe du monde au Quatar,55000000000 de franc comme budget, jeune Afrique ne peut jamais faire une analyse comme celle là, c’est pour toi là bas

  5. Viviment que cette querelles inutile prend fin. Mais Mr Etoo est dans un combat pour stopper la maffia autour de notre football.

  6. Pure Distraction, les Camerounais ont besoin de manger 3 fois par jours, se soigner, avoir de l’eau potable et l’électricité.

    • Waw. J’applaudis les Camers mèritent beaucoup mieux; Mr Etoo mèrite un meilleur traitement. C’est cas meme respectable et honorable tout ce qu’il a apporté au football camerounais et même Africain! C’est la meme chose ici au sénégal. Les gens d’autres chats à fouilleter; comme se nourir bien, se signer et bien quand on est malade, avoir de l’eau potable à leur disposition et de l’électricité afin de pouvoir soccuper bien de l’éducation de leurs enfants, préparer leur futures et ses progres retraites si l’option est disponible. C’est hallucinant tout ce spectacle au Cameroune;

  7. Bonjour, Je sais une chose, nous ne pouvons pas professionnaliser notrre. Championnat national et la gestion de notre fédération de football, sans des réformes sérieuses. Laissons M.Eto’o faire le bon travail qu’il a commencé. Les résultats c’est dans 5 voire 10 ans. Bien plus, la plus grande réforme, la plus importante, la plus sérieuse, à laquelle Monsieur Samuel ETO’O nous convie tous, c’est pas le ballon, c’est pas le stade,ni même la qualification au mondial….tout ça est précaire et éphémère, la plus grande réforme que M.ETO’O nous conduit, cest la réforme de nos mentalités….Et c’est le risque et le défi que ce grand footballeur. , en avance sur notre époque ,a pris, nous ramener aux fondements et de notre football et de notre administration publique…. Je rappelle à tous que les fédérations sportives ne sont pas des délégations départementales ou régionales du Ministère des sports. Vouloir à tout prix détruire la Fecavolley, et la Fecafoot, nous renvoie aux fondements de notre administration publique, qui n’est pas la seule entité de l’Etat – Nation.

    Par ailleurs, les fédérations sportives sont des structures de droit privé, qui certes, mènent des services, par destination publics, encore qu’ici, cest à cause de la pauvreté, qu’elles recourent parfois aux financements publics. Mais par nature, les fédérations sont d’essence privée.

    Vouloir détruire les fédérations sportives est ce que ce n’est pas détraquer le partenariat public – privé ? Un des piliers de la SND30.

    Changeons nos mentalités….Et le sport, et les autres pans de la vie, avanceront tout seul…

    Regardez où nous retombons, vous mêler André ONANA à ce conflit pour nous distraire, la ramification de cette mauvaise querelle contre Monsieur ETO’O, le jeune, brillant, est ridicule…

    Et je nous rappelle aussi que, ce n’est pas la première fois au Cameroun que l’administration publique representé par le Gouvernement, perd la face, face à une structure privée. Ce n’est pas la première fois. En 2016/2017, le Premier ministre YANG Philémon, constatant la défaillance de l’Etat (administration publique), avait réussi, sans menaces, sans recours à la violence verbale,
    sans véhémence aucune, sans brandir la notion de l’autorité de l’Etat, il avait réussi à désamorcer, un conflit, dont un procès au tribunal, avec des partenaires privés, conflit né de l’ingérence, de la mauvaise gestion, et du non-respect par l’État (administration publique) des dispositions d’un Décret ,dans une affaire de gestion paritaire public- privé d’une structure de la place. Le Premier Ministre Yang Philémon était resté lucide, et a donné raison au partenaire privé… c’est que ce grand acte du PM est passé sans les médias…

    Et vous voyez et admirez, ce grand homme, aujourd’hui sur le toit du monde…

    Nous devons changer nos mentalités….Et faire des réformes structurelles pour améliorer les réformes, et pour le football qu Cameroun, Laissons Moniteur ETO’O agir, dans 5 ans nous percevrons des résultats probants…

  8. Moi j’attends seilement la fin du ffin ci, mais une chose est sûre il y’aura un grand changement dans ce pays à partir de ce conflit. Eto’o ce n’est Iya ni Njoya donc le match va se jouer séré jusqu’à la fin. Jusqu’ici Eto’o est dans le respect des textes mais le munistère est passé au dessus des lois. Si un jour on veut le respect des lois et un autre parcequ’on déteste Eto’o on est d’accord que les lois soient piétiner alors ne nous plaignons pas si les fonds publics sont distraits, ne demandons pas les têtes de ceux qui ont distraits les argents de l’organisation de la CAN et les fonds COVIDS. les routes sont calamiteuses et impratiquables dans plusieurs zones du pays, les coûts des produits de 1ère nécissité augmentent mais on ne voit pas cela. Matin midi soir Eto’o comme s’il était le Président de la république

  9. Eto’o n a pas besoin de l argent de la fecafoot de 1 de 2 Eto’o est un homme qui a des coui » » » avec une force de caractères ,un monsieur qui veut relever le niveau de notre football malheureusement il y a des monstres en face de lui qui non seulement sont incapables de construire mais tout pour eux c est le vol le banditisme…nos criminels gouvernants ne supportent pas des hommes comme Eto’o ki leur tient tête d’où cette guerre

  10. JEUNE AFRIQUE POUR UNE FOIS A RAISON, OU ALORS C’EST ETO’O QUI CETTE FOIS-CI L’A ACHETE.
    TOUT LE MONDE VOIT ET CONSTATE QUE MR ETO »O EST VICTIME D’UNE MACHINATION, D’UN COMPLOT. IL SE RACONTE QU’IL FERAIT L’OBJECT D’UN ASSASEINAT, COMMANDITE PAR CEUX QUI MANIPULENT CES TROIS MARIONETTES JALOUX, HAINEUX ET INGRATS.
    L’ANNEE 2025 EST AU SEUIL DE LA PORTE.ET LES MAUVAIS GRAINS COMME LE TRIO BELL, OMAM ET ONANA ET LEURS MAITRES SERONT TOUT SIMPLEMENT MIS DANS LA POUBELLE DE L’HISTOIRE.

  11. Des bras cassés qui n’ont rien foutu de leur carrière quant à onana c’est son dernier match. Il va le payer

  12. Eto’o, yako. Moi, de la Côte d’Ivoire, je te soutiens, car tu es dans ton droit, face à l’excès de pouvoir d’un Ministre, qui viole les lois de son pays et bafoue tout un Gouvernement, sans que le PM et le PR réagissent. Cela crée la cacophonie. Laissez Eto’o aller au bout de son mandant et il rendra compte à ses mandants quand arrivera le moment. Mais que non ! On l’empêche de travailler et on se plaint quand il réagit vigoureusement. La victime est transformée en coupable. Et il se trouve des personnes pour encourager ces bêtises. Continuez à le combattre de la sorte et vous en ferez un adversaire politique de taille, à même de vous mettre à terre. A méditer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vladimir Poutine et Mahamat Idriss Déby lors d'une visite du président malien

[Opinion] : La Russie prouve au Tchad qu’elle est capable de l’aider à éliminer les groupes rebelles armés

Joseph Antoine Bell

Joseph Antoine Bell : « Je ne suis pas à Luanda »