in

Le nouvel entraîneur adjoint des Lions indomptables François Omam Biyick tend la main à Samuel Eto’o

Nommé numéro 2 de Marc Brys par le ministre des Sports, François Omam Biyick souhaite collaborer de concert avec la Fecafoot.

Omam Biyik

François Omam Biyick appelle de tous ses vœux à une collaboration saine entre le nouvel encadrement technique de l’équipe nationale du Cameroun et la Fecafoot. « Nous allons nous rapprocher de la Fédération Camerounaise de Football pour travailler ensemble, pour que l’on puisse avoir les résultats dont nous avons besoin. Je pense que le travail collectif est nécessaire pour suivre cette équipe nationale », a affirmé le mondialiste de 1990 au micro de la CRTV le 8 avril 2024.

L’ancien Lion indomptable qui revient au poste d’entraîneur adjoint après avoir officié sous Antonio Conceiçao, opte pour la conciliation dans un contexte tendu. En effet, le nouvel encadrement technique de la sélection nationale a été nommé sans l’aval de la Fecafoot. Samuel Eto’o a d’ailleurs déclaré qu’il n’entendait pas donner son accord enfin que le staff technique puisse entrer en fonction. Néanmoins, Marc Brys et sa suite ont bien paraphé un contrat de 2 ans et demi lundi au ministère des Sports. De même, une réunion entre la Fecafoot et le Minsep aura lieu au Première ministère jeudi, pour aplanir la situation.

Pour approfondir :   Devis Epassy impressionné par les détentes intrépides de Fabrice Ondoa

Brys est du même avis qu’Omam

Comme Omam Biyick, Marc Brys a fait part de sa volonté d’échanger avec le patron du football camerounais. « Je sais ce qui se passe. Je ne suis pas aveugle. J’ai vu beaucoup de choses et oui, ça m’intéresse beaucoup. Je suis disponible pour parler avec la Fecafoot et le Ministère des Sports », a indiqué le tacticien belge. Absent à la cérémonie de prise de service de ce dernier, Samuel Eto’o a déclaré être occupé en raison de la préparation des obsèques de son regretté père.

Pour approfondir :   Andre Onana : Ce qu’il gagne en rejoignant Manchester United

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La journaliste Sylvie Louisette Ngo Yebel

Landry Batek Yebel, diplômé de l’Enam, raconte comment il assassiné sa mère, la journaliste Louisette Ngo Yebel

Song Alex

Alexandre Song appelle à l’union sacrée autour des Lions indomptables : « Nous devons nous mettre derrière le staff et l’accompagner »