Lutte contre le coronavirus: Le Centre de prise en charge de l’ancien Orca, débarrassé de ses malades

Les patients restants ont été transférés à l’hôpital central de Yaoundé.

Le centre spécialisé de prise en charge des patients victimes de Covid-19, aménagé dans les installations de l’ancien magasin Orca au quartier Mvog-Mbi à Yaoundé, va peut-être fermer ses portes dans les prochains jours. Cette structure mise en place l’année dernière, au plus fort de la pandémie de coronavirus, n’est plus aussi bondée qu’elle l’était. Affublée de nombreux qualificatifs péjoratifs par le passé, en raison de plusieurs soucis logistiques, elle serait même vide, d’après des informations obtenues auprès de plusieurs sources internes. À en croire ces dernières, le peu de malades qui y étaient encore internés, a été transféré dans une autre formation hospitalière de la ville de Yaoundé.

«Nous n’avons plus beaucoup de travail ici comme avant. Il n’y a même plus beaucoup de malades qui arrivent. Ceux qui restaient encore ont été transférés il y a plusieurs jours à l’hôpital central de Yaoundé», indique notre source qui précise également ne pas comprendre les raisons de ce transfert.

Ces mouvements interviennent au moment où le Cameroun connait une remontée vertigineuse des contaminations. Le mois dernier, Malachie Manaouda, le ministre de la Santé Publique révélait qu’en deux semaines, 1100 nouveaux cas actifs ont été enregistrés dans les régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest. Un décompte auquel s’ajoutent 8 décès. Le membre du gouvernement continue d’ailleurs d’alerter les camerounais sur la nécessité  de respecter les mesures barrières et de se faire vacciner.

«Pour sauver des vies et contenir le virus et surtout le variant Delta qui se trouverait déjà chez nous, une meilleure adhésion est nécessaire à la campagne vaccinale en cours. Ainsi, nous pouvons retrouver rapidement une vie quasi-normale. Protégeons-nous et vaccinons-nous», a-t-il écrit sur Twitter

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !