Boris Bertolt : « J’ai commencé à travailler pour le départ de Biya quand j’avais 17 ans »

L'ancien reporter du quotidien Le Jour et de Mutations a ainsi reversé ce 07 avril 2020 la totalité de la somme collectée pour l'achat d'un bus, qu'il lui était reproché d'avoir été détourné par l'écrivain Patrice Nganang. Les 8600 euros (plus de 5 600 000 Fcfa) ont été reversés dans le fonds de solidarité contre le Covid-19, lancé par Maurice Kamto, président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

Boris Bertolt - DR

Dans cette mise au point, il profite pour dire que c’est depuis son adolescence qu’il travaille pour le départ de Paul Biya. « Je tiens à ce que vous sachiez qu’il y a 14 ans, qu’en 2 eme année étudiant en Ngoa Ekelle, commencé à travailler pour le départ de Biya et j’avais 17 ans. Les like, les vues ne m’intéressent pas. Tout acte que je pose vise à améliorer le quotidien des camerounais et faire partir Biya. Ce sont ces deux ambitions qui constituent mon leitmotiv », écrit-il.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la mise au point.

Mise au point finale sur l’argent du bus de Maurice Kamto

Chers amis,

Une polémique inutile est née relative au processus d'acquisition du bus de Maurice Kamto. Un processus auquel nous avons mis fin publiquement en décembre 2019.

J'ai quotidiennement rendu compte de l'évolution de cette collecte et j'ai expliqué les raisons de l'arrêt du projet qui étaient liées aux attaques que projet avait subi du fait de la méchanceté de certains de nos compatriotes.

J'ai expliqué ici publiquement dès le 13 janvier 2020 que les sommes collectées s'élevaient à 6 200 000 Fcfa. Soit environ 9400 euros. J'ai clairement indiqué que leetchi avait séquestre 515 euros. Au final, après coupure des frais d'opérations chez Gofundme et Paypal, je me suis retrouvé avec 8582 euros.

Je vous ai publiquement annoncé que l'argent sera mis à la disposition du MRC.

Comme le Pr Alain Fogue, le trésorier national du MRC l'a indiqué, dès le mois de décembre, c'est à dire avant l'annonce officielle de la fin de cette levée de fond, j'ai contacté Alain Fogue pour lui signifier que son parti le MRC devrait recevoir de l'argent levé pour le BUS. Ceci avant la fin officielle de l'opération.

Après la fin officielle de l'opération le 13 janvier 2020, il a de nouveau été relancé mais a clairement indiqué qu'ils étaient pris par la tournée internationale du président élu, Maurice Kamto. Lorsque le Président élu était en France, à Paris, Alain Fogue reconnaît qu'il a de nouveau été approché mais avait un agenda bousculé.

Le trésorier national avoue lui-même que ce n'est qu'après leur retour au Cameroun et au mois de Mars c'est à dire très récemment qu'il a été décidé que l'argent ne servira pas au fonctionnement du parti mais les organisateurs seraient invités si possible à le reverser dans une opération humanitaire.

Puis survint le Coronavirus et l'appel à la mobilisation financière pour lutter contre cette pandémie. C'est ainsi que l'argent qui est depuis janvier mis à la disposition du MRC doit dès lors naturellement être reversé pour une cause humanitaire. Les 8600 euros ont été versé ce jour dans le compte SURVIVAL CAMEROUN pour lutter contre le COVID 19.

Lorsque j'ai souvent été interpellé j'ai répondu : « Ne vous inquiétez pas, l'argent a été effectivement mis à la disposition du MRC ». Ce qui est vrai dans la mesure où la personne la plus autorisée sur cette question Alain Fogue a reconnu qu'il avait été informé depuis quatre mois par mes soins que l'argent était effectivement à leur disposition, qu'ils avaient décidé que cela pourrait être utilisé pour l'humanitaire et que les organisateurs n'étaient en attente que des instructions.

Pendant quatre mois votre argent a été conservé. Et dès que les orientations ont été données, l’argent a été viré.

Je termine en remerciant de nouveau tous ceux qui se sont mobilisés et ont financé l'achat d'un bus pour Maurice Kamto. Je tiens à ce que vous sachiez qu’il y a 14 ans, qu’en 2 eme année étudiant en Ngoa Ekelle, commencé à travailler pour le départ de Biya et j’avais 17 ans. Les like, les vues ne m’intéressent pas. Tout acte que je pose vise à améliorer le quotidien des camerounais et faire partir Biya. Ce sont ces deux ambitions qui constituent mon leitmotiv.

Tous ceux qui ont orchestré la propagande malsaine à mon endroit, je ne vous déteste pas. L’amour triomphe toujours de la haine. Comme le Président élu Maurice Kamto l’a martelé à Douala: “ Même si vous me détester vous ne pouvez pas m’empêcher de vous aimer. Je vous aime”.

Boris Bertolt

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !