in ,

Elite One : Samuel Eto’o suspend les arbitres grévistes !

Ils ont réclamé plusieurs mois de salaires impayés lors d’un mouvement d’humeur qui a eu lieu le mercredi 27 décembre 2023.

arbitres pieds 670
Arbitres camerounais-DR

La Fecafoot a pris la décision de suspendre les arbitres de la Ligue régionale de Football du Centre qui ont récemment fait grève. Pour avoir demandé les arriérés de leurs rémunérations, certains ont été exclus de toutes activités liées au football de manière provisoire. Officiellement, il leur est reproché une indiscipline manifeste.

En plus des salaires non payés depuis plusieurs mois, les concernés demandent également que leurs primes de matchs leur soient versés. Initialement à 20 000 Fcfa, ils ont selon le contenu de leur mot d’ordre de grève, « accepté de baisser à 15 000 Fcfa pour aider la Fédération ». Mais cette proposition, n’a pas reçu un échos favorable auprès de la fédération.

Pour approfondir :   Un nouveau DG à la tête de la Sonara !

Les arbitres locaux vivent des temps difficiles

La saison écoulée a été marquée par des violences perpétrées sur les arbitres ainsi que des accusations de corruption régulière. Au début de ce nouvel exercice, Samuel Eto’o a voulu améliorer les choses en statuant sur des salaires dignes des officiels des rencontres des championnats d’Elite One et Two. Plusieurs mois après le lancement du championnat et l’entrée en vigueur de ces réformes salariales, les plaintes d’antan semblent toujours d’actualité.

Pour approfondir :   Ambroise Oyongo en finale de la Canadian Championship

One Comment

Leave a Reply
  1. Vous êtes sérieux quand vous dites que Samuel Eto’o a suspendu les arbitres ?
    Où vous aimez tout simplement du sensationnel comme nombreux de feuilles de choux qui peuplent les réseaux sociaux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nathan Douala

Qui est Nathan Wilfried Douala, le jeune joueur local de 17 ans sélectionné pour la CAN 2023 en Côte d’Ivoire ?

Drame Mbankolo

Bilan de 2023 : Plus de 70 personnes sont mortes des suites des effondrements d’immeubles et éboulements de terrain