in , ,

Fecafoot: Samuel Eto’o reçoit un prix d’excellence

Prix a Samuel Eto o
Samuel Eto'o lors de la réception de son prix ce 29 juin (c) FECAFOOT

Samuel Eto’o, le prix

C’est du haut de ses multiples réalisations en faveur du développement du football au Cameroun que Samuel Eto’o a eu droit à cette gratification. C’est au siège de la Fédération camerounaise de football que le prix lui a été décerné ce 29 juin par l’association des anciens footballeurs du Sud-ouest (SWEFA).Les membres de cette association lui ont remis le prix en saluant avec vigueur sa significative « contribution positive dans le développement du football camerounais » pour reprendre les mots formulés par les officiels de cette entité.

Avec son élection en qualité de Président de la FECAFOOT depuis l’année 2021, la SWEFA dit constater que Samuel Eto’o s’est engagé dans un important chantier de réforme dans le football camerounais. En évoquant la construction des stades de proximité, le payement à bonne date des salaires des joueurs et la tenue régulière des championnats professionnels.

Pour approfondir :   La mort frappe un membre influent du conseil constitutionnel

Un constat qui a encore été rappelé ce 30 juin 2023 à Hotel Hilton de Yaoundé durant la signature du partenariat entre 1xbet et la FECAFOOT. La première vice-présidente de l’entité « Il y a quelques années, on avait des footballeurs qui nous interpellaient pour les aider à prendre leurs taxis. Aujourd’hui, les footballeurs ne le font plus. », a souligné Céline Eko pour signifier que la situation des footballeur a foncièrement changé depuis l’arrivée de Samuel Eto’o à la tête de la Fédération Camerounaise de football.

Pour approfondir :   Football: Le camerounais d’origine Mbappé bientôt le 2ème footballeur le plus cher de l’histoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp Image 2023 07 01 at 00.57.29

L’influenceuse Coco Emilia resurgit sur la toile

Eto Samuel

La ligue du Sud-ouest soutient Samuel Eto’o et désavoue Henri Njalla Quan II