in ,

Facebook brièvement interrompu : panique sur la toile

Le réseau social Facebook était inaccessible pendant près d’une trentaine de minutes, de quoi affoler ses nombreux usagers camerounais qui créent des contenus pour animer leurs communautés.

facebook membres

Facebook off

« Compte piraté ? », de nombreux utilisateur du réseau social américain Facebook se sont posé cette question aux encablures de 17heures ce 5 mars 2024. A cette heure précisément, les comptes étaient déconnectés et inaccessibles pour les usagers. Ils n’avaient aucun moyen de savoir précisément ce qu’il se passait sur leurs comptes alors hors de portée. Une situation qui n’avait rien pour rassurer de nombreux créateurs de contenus camerounais comme l’a reconnu l’une d’entre eux la députée Nourane Foster « Facebook a failli envoyer beaucoup de jeunes au chômage. Soyons sur le virtuel mais cherchons à être également dans le réel. J’ai beaucoup de respects pour nos parents », a-t-elle écrit après avoir repris le contrôle de son compte.

Pour approfondir :   La rentrée solennelle de l’ENAM prévue demain, 15 décembre 2020

Le bug technique a d’ailleurs amené certains à entreprendre des actions palliatives comme la création de nouveaux comptes ; leur surprise était de voir que Facebook n’était pas accessible. Ce qui a donné une leçon à Romuald Tchinda « Ce petit Signal nous interpelle tous, c’est assez délicat. Ça ressemble à une autre forme de colonisation. Si cette situation dure sur 7jours, nous serons tentés d’accepter toutes formes de conditions pour continuer. L’alarme est assez significative. », A-t-il écrit. Lebleparle.com n’a pas toute les précisions sur la nature de ce dysfonctionnement.

Pour approfondir :   CAN 2023 : Hébergement de 2 joueurs par chambre, ce que pensent la CAF et la FIFA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moa Minga

« 45 millions c’est quoi devant moi ? » Laure Moa Minga parle de sa relation avec Nathan Douala

Revue de presse

La revue de presse camerounaise du mercredi 6 mars 2024