in

Ernest Obama : « C’est Eto’o lui-même qui conduisait sa campagne »

Ernest Obama Nana

Invité du programme le Grand Salon, sur LTM TV, Ernest Obama parle de Jean Bruno Tagne, le directeur de campagne de Samuel Eto’o à l’élection du président de la Fecafoot, sur ses critiques par rapport à la présidence d’Eto’o.

L’actuel chef du département de communication de la Fecafoot dit que c’est le candidat Smuel Eto’o qui conduisait sa campagne, pourtant Jean Bruno Tagne en était le directeur de campagne. « Notre amitié a eu des hauts et des bas. Il a été choisi, il a fait ce qu’il a fait. C’est Eto’o lui-même qui conduisait sa campagne », déclare Ernest Obama Nana dans le Grand salon sur LTM. « Je l’ai appelé pour savoir si ce que je lis vient de lui et il m’a dit que ça vient de lui », ajoute l’ancien journaliste de Vision 4 TV. »

Il estime que le directeur général adjoint de Naja TV est libre de donner son point de vue comme cela se fait en démocratie. « Nous sommes dans un pays démocratique. Les gens sont libres de donner leurs opinions  Jean Bruno Tagne est libre », poursuit-il.

Pour approfondir :   Cameroun : Les nouvelles d’Ernest Obama après deux jours passés au SED

Le communicant de la Fecafoot pense que JBT ne devrait pas donner son avis sur la gestion de la Fecafoot par Samuel Eto’o pour faire preuve de cohérence. « Moi à la place de Tagne, je ne donnerai pas d’avis contre celui pour qui j’ai été directeur de campagne. Il y a une question de cohérence. Dans la vie il faut être cohérent », pense Ernest Obama. « Est-ce que vous pensez qu’il apparaît cohérent de critiquer le mandat d’une personne dont vous avez été le directeur de campagne ? Si moi j’étais lui, je serai resté silencieux et cohérent », insiste Ernest Obama dans le Grand Salon sur LTM.

Pour approfondir :   VIDEO: Ahmad Ahmad tacle le Cameroun «Même une CAN à 4 poules, le Cameroun n'est pas prêt...Je ne vais pas spéculer»

Pour rappel, Jean-Bruno Tagne a retiré son soutien à Samuel Eto’o. Répondant à une internaute sur Facebook, l’ancien directeur de campagne de Samuel Eto’o lors de l’élection présidentielle de la Fecafoot, a fait comprendre à demi-mot qu’il a pris ses distances avec le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Le journaliste avait déjà parlé de « vol de trois années » dans une interview cette semaine.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RCA MINREX Cameroun

La nouvelle Ambassadrice de la RCA reçue en audience par le ministre des relations extérieures

Feicom financement

Financement des Collectivités locales : la Côte d’Ivoire et la Guinée à l’école camerounaise