in

Patrick Duprix Mani : « En un an seulement, Eto’o a installé une dictature à la Fecafoot »

Patrick Duprix Mani : « En un an seulement, Eto’o a installé une dictature à la Fecafoot »

La Fecafoot et les lions indomptables étaient en débat sur le plateau de Vitrine 237 sur My Media Prime, le dimanche 25 septembre 2022.

Anicet Mani militant RDPC dans sa posture critique sportif pense que la Fecafoot ne fonctionne pas bien.  « Au lieu de communiquer, la Fecafoot nous sert de la condescendance. Quelqu’un m’a demandé récemment pourquoi on ne parle que de la Fecafoot, s’il n’y a pas d’autres fédérations. Mais c’est aussi avec notre argent que cette Fecafoot fonctionne. Je travaille, et chaque mois, on me coupe de l’argent pour faire vivre le football », déclare-t-il. « S’il y a un truc qui va détruire tout ce que Eto’o veut faire, c’est sa communication. Elle n’est pas bonne », ajoute-t-il.

Patrick Duprix Mani dans Vitrine 237 sur My Media Prime déplore l’idée de changement des textes de la Fecafoot. « Samuel Eto’o est à un an de pouvoir, il a déjà changé tous les textes. Même Mobutou a attendu 30 ans pour faire ça chez lui. Mais à la Fécafoot en 1 an on a déjà déroulé tout le tapis de la dictature », poursuit-il. « En un an seulement, il a installé une dictature à la FECAFOOT. Il doit changer sa façon de gouverner », insiste-t-il.

Bien plus, l’actuelle équipe dirigeante fonctionne dans l’opacité comme l’ancienne équipe. « Le problème n’est pas au niveau de la légalité, mais de la popularité de certaines décisions. Vous ne pouvez pas avoir fait campagne pendant des mois en critiquant l’opacité des anciens présidents de la Fecafoot, pour retomber dans les mêmes travers une fois élu », déplore-t-il. Dans My Media Prime, Patrick Emani critique la gestion de Samuel Eto’o a la tête de la Fécafoot. « Quand Samuel Eto’o est candidat, il remet en cause la manière de gérer de ses prédécesseur, mais aujourd’hui on constate qu’il est dans la même ligné dans sa gouvernance (…) Lorsque vous faites campagne sur la morale publique, lorsque vous faites campagne sur les comportements qui sévissaient avant, soyez sûr d’avoir la capacité de rompre. C’est là le débat en réalité », explique l’homme politique.

Il pense que le Comex de la Fecafoot est un instrument sans contenu à la guise de Samuel Eto’o. « Le comité exécutif qui était une chambre d’enregistrement est devenue une chambre d’applaudissements. Comment comprendre que des personnes comme Nkou Mvondo qui était vent debout contre la modification de la constitution du Cameroun soit l’un des acclamateurs de cette modification à la Fecafoot ? », note-t-il. « Tout camerounais qui est soucieux du sport camerounais et qui est attaché au bon sens peut jouer le rôle de critique sportif », pense le panéliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jean Crépin Nyamsi : « Dieudonné Essomba qui n'a plus de moralité donne aussi les leçons de gestion à Samuel Eto'o »

    Jean Crépin Nyamsi : « Dieudonné Essomba qui n’a plus de moralité donne aussi les leçons de gestion à Samuel Eto’o »

    Coupure d’électricité à l’Université de Douala : Le collectif des représentants des étudiants, personnels et enseignants écrit au Premier Ministre

    Coupure d’électricité à l’Université de Douala : Le collectif des représentants des étudiants, personnels et enseignants écrit au Premier Ministre