in

Denis Emilien Atangana : « Le tourisme que le Premier Ministre effectue en ce moment n’apportera encore malheureusement rien »

Joseph Dion Ngute

Après le Sud-Ouest, son Excellence Chief Dr Joseph Dion Ngute, Premier ministre, Chef du gouvernement est en tournée dans la région du nord-ouest du Cameroun. Il est porteur d’un message de paix et de réconciliation.

Joseph Dion Ngute
son Excellence Chief Dr Joseph Dion Ngute, Premier ministre, Chef du gouvernement est en tournée dans la région du nord-ouest du Cameroun – DR

Le président du Front des démocrates camerounais (FDC) pense que tournée ne va aboutir à rien comme la précédente. « Une fois pour toute le Premier Ministre, Chef du Gouvernement malgré sa volonté n’a malheureusement pas l’épaisseur politique et la légitimité qu’il faut pour régler la crise anglophone qui s’est malheureusement transformée à cause du mutisme du gouvernement en guerre armée. Le tourisme que le Premier Ministre effectue en ce moment  n’apportera encore malheureusement rien. Ça fait 5 ans que les mêmes délégations se succèdent devant le même public dont les méthodes de casting sont connues mais sans toucher les véritables concernés », écrit l’homme politique sur Facebook le mercredi 06 septembre 2021.

L’entrepreneur sociopolitique souhaite qu’on négocie et on passe à la fédération. « Au regard du nombre de déplacés internes, de réfugiés, de morts et de soldats déjà tombés au front, l’urgence absolue impose de ne plus faire la politique spectacle mais de négocier et de passer à la fédération. Il est temps de régler cette crise et de permettre au Cameroun de rebondir dans un vivre ensemble meilleur », suggère Denis Emilien Atangana.

Pour rappel, lorsque le PM est arrivé à l’entrée de Bamenda (Matazem), il a été accueilli par les coups de feu des séparatistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le 7 octobre 2021

Cameroun : La revue de presse du jeudi 7 octobre 2021

Bocup

13 présumés ex- séparatistes, « lieutenants » du « général No Pity », déposent les armes lors de la visite de Joseph Dion Ngute à Bamenda