in

Crise anglophone : L’Armée neutralise 13 séparatistes au Nord-Ouest

AKEHo

Des sources du service de la communication de l’Armée camerounaise, l’opération a été menée le 21 octobre 2021.

AKEHo
 Du matériel de guerre récupéré (c) Droits réservés

« Bilan d’une opération des FDS du 21/19/21 à Akeh, localité du département du Boyo dans le Nord-Ouest -13 amba neutralisés -plusieurs blessés en fuite -02 pkm, -01 fal, -01 Fallot, -01 AK47, -02 roquette anti char et 02 charge, -03 mallions pkm -80 munitions de kalachnikov », peut-on lire sur le compte twitter qui porte la devise de l’Armée camerounaise ; Honneur et fidélité.

 

Toutefois, notons que cette opération survient après que 13 anciens combattants ont déposé les armes devant Joseph Din Ngute le 7 octobre dernier. En effet, conduits par le « général Scatter », un lieutenant de « No Pity », les 13 repentis de la crise anglophone ont été présentés à la presse lors de la visite du Premier ministre en mission de paix à Bamenda.

Pour approfondir :   Jean Crépin Nyamsi : « André Onana est une fierté et réussite de Samuel Eto'o d'abord avant d'être nationale »

« Je m’appelle général Scatter. Je suis sûr que les gens ont dû entendre parler de moi », a déclaré le chef de fil. Lebledparle.com apprend également que l’ex sécessionniste a remis à l’armée, son matériel de guerre composé entre autres, de deux fusils Ak 47 avant de se présenter officiellement devant Joseph Dion Ngute et les autres autorités.

De mémoire, pendant la tenue du dialogue national en 2019, une trentaine de séparatistes avaient déposé les armes. Le processus qui se poursuit même si d’autres combattants peine à sortir de la brousse et continuent de massacrer civils et hommes en tenue.

Pour approfondir :   Arme à feu en circulation à Dschang : le sous-préfet tape du point sur la table

Le Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration(Cddr) crée le président de la République compte en 2021, plus de 2500 pensionnaires dans ses centres du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord qui accueille surtout les anciens combattants de la crise anglophone.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mbida Arantes

Grégoire Mbida Arantes : Le Cameroun a oublié un héros !

Nosoman

Crise anglophone : Un « général » séparatiste neutralisé au Nord-Ouest