in

Célestin Djamen promet qu’il ne reviendra plus jamais sur le plateau de Vitrine 237

Célestin Djamen promet qu’il ne reviendra plus jamais sur le plateau de Vitrine 237

Le dimanche 25 septembre, le président de APAR n’a pas accepté les critiques de Anicet Mani mais aussi la répartition du temps de parole sur l’affaire FECAFOOT et Samuel Eto’o et a quitté le plateau de Vitrine 237.

L’homme politique a d’abord trouvé injuste la répartition du temps aux panélistes. « La Fécafoot, de Samuel Eto’o est solide » a-t-il répondu malgré les rires moqueurs du présentateur et de certains autres panélistes. Parce que 1 : le résultat est là, la Fecafoot est solide. Que ça divise les camerounais… Mahomet a divisé les musulmans, Jésus a divisé les chrétiens et Bouda a divisé les asiatiques, c’est tout à fait normal que Samuel Eto’o divise… », a-t-il poursuivi avant de se voir interrompre par Sylvain Tchokoga qui lui a rappelé qu’il ne lui restait qu’ « une minute ». Ce qu’il a trouvé « injuste » car, il en revendiquait cinq.

« Mes co-panélistes ont parlé cinq minutes. Je n’aime pas cette injustice. Le présentateur me donne la parole à la fin pour me dire qu’il me reste une minute, quelques secondes. C’est injuste, je n’accepte pas la gestion du présentateur, c’est injuste, c’est inéquitable », a-t-il lâché malgré les fous rires des autres intervenants qui ont pensé qu’il « n’avait rien à dire en réalité », d’où ses plaintes. Mais il a quand même poursuivi son raisonnement.

« Je suis en train de dire que ce que la société demande aux gens de la Fécafoot c’est de respecter les textes. Maintenant, au niveau technique, est-ce qu’Eto’o fait du bon travail ? la réponse pour moi…», s’est-il arrêté parce que gêné par les fous rires du présentateur.

Le président national de l’APAR a quitté le plateau de Vitrine 237 par la suite. Et de promettre ensuite à Sylvain Tchokoga qu’il ne reviendra « plus jamais sur son plateau ».

Une attitude que le présentateur a retourné contre lui. « On prend le public à témoin, c’est un président de parti politique. J’espère qu’il assume les conséquences de cet acte qu’il vient de poser ici lors de cette émission, lui qui a régulièrement pris part à cette émission avec énormément de temps de prises de parole », a justifié Sylvain Tchokoga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : La revue de presse du lundi 26 septembre 2022

    Cameroun : La revue de presse du lundi 26 septembre 2022

    Jean Crépin Nyamsi : « Dieudonné Essomba qui n'a plus de moralité donne aussi les leçons de gestion à Samuel Eto'o »

    Jean Crépin Nyamsi : « Dieudonné Essomba qui n’a plus de moralité donne aussi les leçons de gestion à Samuel Eto’o »