in

Cameroun : La revue de presse du lundi 26 septembre 2022

Cameroun : La revue de presse du lundi 26 septembre 2022

Très chers abonnés, bonjour et merci de vous connecter une fois de plus sur nos plateformes pour lire votre revue quotidienne de la presse. Comme tous les matins, parcourons ensemble, l’actualité en kiosque au Cameroun ce jour.

Le journal La Nouvelle indique à sa grande Une ce matin que le ministre des Finances, Louis Paul Motaze et celui des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi sont dans le viseur de l’opération épervier.

L’or exploité dans la région de l’Est Cameroun par des entreprises chinoises « manque de traçabilité ». C’est ce qu’on peut lire en grande Une du quotidien l’Économie en kiosque ce jour. Notre confrère en sa page 3, cite un rapport du Centre pour l’environnement et le développement récemment publié.

Télégram News de Dimitri Amba tente d’expliquer la politique sanitaire du gouvernement. Dans son déroulé, l’on apprend que la carte sanitaire du Cameroun s’est améliorée depuis l’arrivée de l’actuel ministre de la Santé, Manaouda Malachie. « La qualité du plateau technique, la mobilisation des partenaires, et la disponibilité des structures de pointe traduisent le dynamisme et le leadership du Minsanté », peut-on lire.

Sensation dans la matinée du 23 septembre 2022 au stade de Goyang, en Corée du Sud, où le Cameroun s’est incliné 2-0 en match amical face à l’Ouzbekistan, 77e nation au classement de la FIFA. Le journal L’Indépendant refait le match dans ses pages ce matin, estimant que c’est un « retour brutal sur terre ». Dans le détail, le journal de Max Mpanjo explique que la copie offerte par des Lions indomptables face à cette nation jamais qualifié en phase finale de coupe du monde « est un indicateur des lacunes qu’affiche l’équipe nationale », qui s’apprête à affronter le 24 novembre prochain, le Mondial 2022 au Qatar face à la Suisse, avant d’affronter la Serbie, puis le Brésil.

Le journal bilingue Émergence parle de la grève dans les aéroports africains, et nous renseigne que ce mouvement de grève entamé vendredi matin par les contrôleurs aériens, et qui avait paralysé le trafic de plusieurs aéroports africains, a été suspendu. Dans un bref communiqué rendu public samedi 24 septembre midi, cité par notre confrère, l’Union des syndicats des contrôleurs aériens de l’Asecna (USYCAA) a annoncé mettre fin à son mouvement de grève commencé vendredi matin et censé durer 48 heures et qui a paralysé le trafic de plusieurs aéroports africains. Dans le document, le syndicat confirme avoir obtenu des engagements concernant ses revendications, lors de négociations avec plusieurs gouvernements et l’Asecna, mais se réservait le droit de « réactiver » le préavis dans dix jours si les promesses n’étaient pas tenues, a clarifié Soungalo Cissé, le secrétaire général adjoint de l’USYCAA à l’origine du mouvement.

Les affaires Glencore et Sinosteel refont surface à la Une de La Nouvelle Expression. En effet, durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer entre le gouvernement et Sinosteel, une multinationale chinoise. La Nouvelle Expression parue en kiosque ce jour revient sur ces dossiers et parle de « brouillage sur les contrats »

Cameroon Tribune refait le deuil de l’ancienne ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et du développement rural, Clémentine Ananga Messina dont l’inhumation a eu lieu samedi 24 septembre en présence du Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, représentant personnel du chef de l’Etat. En guise d’ultime hommage à celle qui a servi fidèlement son pays, le chef de l’Etat a décidé de l’organisation des obsèques officielles à cette dernière. C’est à lire en page 4 et 5.

Le Messager dans sa publication du jour, fait savoir qu’un fils du défunt Pascal Monkam est entre les mains de la Police. Alain Christian Monkam paie, selon le journal, le prix de sa décision de placer sous administration séquestre, les biens et les actifs de son défunt papa. Le film est raconté en page 5 de Le Messager.

Chers abonnés, c’est ici que prend fin cette revue de presse. Merci d’avoir été avec nous une fois de plus ce matin. À demain pour une nouvelle édition de votre revue de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Njoya Moussa : « Chaque danseur de Samuel Eto'o espère être au Qatar »

    Njoya Moussa : « Chaque danseur de Samuel Eto’o espère être au Qatar »

    Célestin Djamen promet qu’il ne reviendra plus jamais sur le plateau de Vitrine 237

    Célestin Djamen promet qu’il ne reviendra plus jamais sur le plateau de Vitrine 237