in , , ,

Cameroun : Samuel Eto’o pourrait quitter la tête de la Fecafoot après la coupe du monde

Mauvaise nouvelle avant le match Suisse-Cameroun après une autre plainte au TAS

Cameroun : Samuel Eto’o pourrait quitter la tête de la Fecafoot après la coupe du monde

Le président de la Fécafoot, Samuel Eto’o Fils, pourrait très vite être le dos au mur dans la nouvelle affaire qui vient d’être portée sur la table du Tribunal Arbitral du Sport. Des membres de l’Assemblée générale de 2009, 03 clubs professionnels, la Ligue de Football Professionnel du Cameroun et des membres des deux principaux organes actuels de la Fécafoot, à savoir l’AG et le COMEX de 2021, sont devant le TFS et depuis hier 23 novembre, devant le TAS. Ces derniers s’insurgent contre toutes les résolutions anti-statutaires prises par ce qu’ils appellent la fausse AG du 27 août 2022 et par ricochet d’une possible illégalité du président de la Fécafoot depuis la date du 22 juin 2022.

Les faits qui sont reprochés à la Fécafoot

La procédure Tas 2022/A/9277 Guibaï Gatama et consorts contre Fécafoot, du 23 novembre est déposée déjà à cette haute instance qui juge les litiges en matière de football. La qualité de président de l’instance faîtière du football camerounais de Samuel Eto’o est remise en question, ceci depuis sa condamnation en Espagne à 22 mois de prison par le tribunal de Barcelone le 22 juin 2022. En plus de cela, deux procédures des membres de l’AG de 2009 étaient déposées devant le Tribunal Fédéral Suisse (TFS). Quatre autres pourraient suivre celle actuelle, notamment celles impliquant Guibaï, New Stars de Douala, Panthère du Ndé et les Astres de Douala. Toutes procédures qui sont soit en cours, soit déjà querellées dans différents tribunaux. En tout, on dénombrerait près d’une dizaine de procédures en cours contre l’ancien goléador camerounais.

 

La plainte déposée au TAS
Capture d’écran de la plainte déposée au TAS

Une procédure qui tombe au mauvais moment

Alors que les lions indomptables et surtout la Fécafoot a besoin de sérénité pour aborder son premier match face à la Nati suisse, tout porte à croire que les plaignants ont attendu le moment le crucial. Une information pareille qui tombe en pleine veille du match, selon certains analystes sportifs, peut saper le moral des troupes. Ce qui est certains, la fédé aura des dossiers chauds à traiter après l’expédition au Qatar. Pour l’heure, les yeux sont rivés vers les lions qui descendent dans l’arène en rangs soudés ce 24 novembre à 11 h comme l’a signalé Le Bled Parle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : La revue de presse du mardi 24 novembre 2022

    Cameroun : La revue de presse du mardi 24 novembre 2022

    Cameroun-Suisse : Patrice Motsepe apporte personnellement son soutien aux Lions indomptables 

    Cameroun-Suisse : Patrice Motsepe apporte personnellement son soutien aux Lions indomptables